/*

Konrad Klapheck

Vous êtes ici : Accueil » Biographies » Konrad Klapheck
Konrad Klapheck

Konrad-KlapheckNé en 1935 à Düsseldorf en Allemagne. De 1954 à 1956, Konrad Klapheck fait ses études à la Kunst-akademie de Düsseldorf (où son père a enseigné l’histoire de l’art jusqu’en 1934). Sa première exposition personnelle a lieu en 1959. Il vit et travaille  Düsseldorf.

Œuvre

Konrad Klapheck pratique une peinture Loche du réalisme. En 1955, il présente sa première [Machine à écrire. Suivront des téléphones, des robinets, des fers à repasser… Il peint des objets du quotidien et la traite de manière simplifiée, «dure et précise». Il donne une âme, des intentions dramatiques ou ironiques à ses objets inanimés, qu’il conçoit comme des métaphores de la «comédie humaine». Les titres qu’il attribue à ses toiles – la Logique des femmes (1965) pour une machine à coudre, le Potentat (1981) pour une machine à écrire, lie Sauvetage (1989) pour une clé – leur confèrent une dimension autobiographique et symbolique.

 Propos de l’artiste

«Mes principales armes sont l’humour et la précision. C’est seulement grâce à la froideur de la précision que l’on peut traduire le de l’âme et grâce à l’humour que l’on peut traduire ce que l’on a vu. Ma subjectivité doit être [sans limites pour que mes toiles soient objectives. C’est en soi que l’on trouve les énigmes du monde e: leur solution.»

 Vidéo: Konrad Klapheck

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié