➔ CITATIONS ET PROVERBES

Proverbes indiens

> > Proverbes indiens ; écrit le: 16 novembre 2011 par La rédaction


Un homme sans une femme n’est qu’un demi-homme

Le monde flatte l’éléphant et piétine la fourmi


On peut fendre un rocher; on ne peut pas toujours attendrir un coeur.

Il n’y a rien de si éloquent que la queue d’un serpent à sonnettes.


Lorsqu’au jeu de dames on sépare les pions, ils sont perdus.

Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés


Pour la fourmi, la rosée est une inondation

L’ardeur du soleil fait mieux apprécier d’être à l’ombre


N’attends que ruades de l’amitié d’un âne

Les intérêts courent, même la nuit


Qui son visage farde à son cul pense

Le dard du mépris perce l’écaille de la tortue

Il y a des remèdes pour la maladie, il n’y en a point pour la destinée

Toute l’eau de la mer ne va qu’aux genoux de l’homme qui ne craint pas la mort

Un diamant avec quelques défauts est préférable à une simple pierre qui n’en a pas

On admire les choses que l’on ne comprend pas

Le diable même a besoin d’un compagnon

Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but.

Pourquoi s’en prendre à la flèche, quand le tireur est présent?

L’amour du méchant est plus dangereux que sa haine.

Celui qui n’ose pas ne doit pas se plaindre de sa malchance

Mieux vaut de l’amour plein la main que des biens plein le four.

Il n’y a pas de mort. Rien qu’un changement de monde

L’homme vertueux ressemble à l’arbre touffu, qui exposé aux rayons du soleil, répand la fraîcheur sous ses branches

La perle est sans valeur dans sa propre coquille

La terre est la mère de tous les peuples et tous les peuples devraient avoir des droits égaux sur elle

← Article précédent: Proverbes grecs Article suivant: Proverbes juifs


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles