➔ CITATIONS ET PROVERBES

Charles Lapicque

Vous êtes ici : » » Charles Lapicque ; écrit le: 16 avril 2012 par Hela modifié le 20 août 2018

Né en 1898 à Taizé en France. De 1925 à 1943, Charles Lapicque pratique la peinture en parallèle à son métier d’ingénieur en électricité. Après la Seconde Guerre mondiale, il se consacre exclusivement à la peinture et travaille comme peintre de la Marine de 1948 à 1966, ce qui lui permet de voyager dans le monde entier. Charles Lapicque est mort en 1988 à Orsay en France.

Œuvre

Charles Lapicque peint d’abord des toiles (marines et figures historiques) dont les géométries courbes sont structurées par les couleurs, sa figuration est souvent à la limite de l’abstraction. Il publie en 1938 une thèse sur l’Optique de l’œil et la vision des contours. Il refuse l’utilisation traditionnelle des couleurs et affirme qu’il y a «un avantage certain a figurer par du bleu les corps solides, pesants et rapprochés, et à préserver le rouge, l’orangé et le jaune pour les objets légers lumineux ou lointains, tels que le ciel ». Il veut donner une impression de mobilité et de transparence. En 1950 ouvrant la porte aux nouvelles figurations, il «adopte une figuration beaucoup plus proche de l’apparence. » « par amour de certains êtres et de certains aspects du monde qui [lui] donnaient le désir de les transposer  peinture». Il reprend des thèmes récurrents: monuments, jardins et paysages, portraits et Figures armées, marines, Courses, Instruments de musique.

Propos de l’artiste

«Il ne suffit pas de donner  un titre à une œuvre abstraite pour en faire une œuvre figurative. Il ne suffit pas non plus de brouiller une figuration épuisée pour créer une figuration inédite. Mais il faut un commencement à tout. »

Vidéo : Charles Lapicque

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Charles Lapicque



← Article précédent: Barbara Kruger Article suivant: Jonathan Lasker

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles