Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Damien Hirst

Vous êtes ici : » » Damien Hirst ; écrit le: 12 avril 2012 par Hela

Damien HirstNé en 1965 à Bristol en Grande-Bretagne. Dan Hirst fait ses études au Goldsmith’s College of Art de Londres (1986-1989). Dès la fin des années quatre-vingt, il mène de front un travail de sculpteur et de commissaire d’expositions qui marquent la naissance du courant des Young British Artists (Freeze, 1988). Sa première exposition personnelle a lieu en 1990. En 1995, il est lauréat du Turner Prize. Il vit et travaille à Londres.

Œuvre. Depuis 1988, Damien Hirst réalise des installations où il traite du rapport entre l’art, la vie la mort. Pour les Cabinets médicaux, il expose dans des vitrines des objets provenant «de la vie réelle table, cendrier, mégots, médicaments, papillons, poisons… À partir de 1992, pour «que l’art soit plus [que ne l’est une peinture», il travaille à une série constituée avec des cadavres d’animaux (cochon, vache, mouton, requin, tigre, etc.). Les bêtes (parfois coupées en deux, afin qu’apparaissent l’intérieure et  l’extérieur) sont plongées dans le formol et présentées dans des aquariums. Ces sculptures sont appelées  à disparaître (la putréfaction n’est que ralentie), elles perdent peu à peu leurs couleurs et se délitent   (l’impossibilité physique de la mort dans l’esprit  d’un vivant, 1991). Depuis 1993, il montre en  parallèle  une suite de peintures monochromes ponctuées   de papillons naturalisés (I Feel Love, 1994- 1995)ou les Spot Paintings, des tableaux de points colorés, qui pourraient être des pilules pharmaceutiques  aux titres hallucinogènes (Opium, 2000). Un  échantillon  des Spot Paintings, parti avec la navette britannique   Beagle 2 sur la planète Mars en 2003, doit servir   de repère colorimétrique à l’équipe d’astronomes.  Artiste protéiforme, Hirst réalise également une vidéo pour le groupe Blur (The Country House,1995) un court métrage (Hanging Around, 1996), des peintures   en collaboration avec David Bowie ou la décoration  d’un restaurant branché de Londres. En 2003 ,il  densifie son propos en montrant des monochromes noirs habités de mouches mortes, des reliquaires de martyrs, des vitrines où des têtes de vaches représentent le Christ et les apôtres; ses installations sont éclaboussées de sang d’animal figé sur le sol ou sur les murs des lieux d’exposition (Blood,2003).



Propos de l’artiste. «J’aime l’idée de mêler le minimalisme à l’horreur de la chair.»

Vidéo : Damien Hirst

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Damien Hirst

https://www.youtube.com/embed/0rESmxFXAd8

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles