Pierre Tal-Coat

> > Pierre Tal-Coat ; écrit le: 30 avril 2012 par Hela

Né en 1905 à Clohars-Carnoët en France. Pierre Jacob fait des études d’art à l’académie de la Grande- Chaumière à Paris (1924-1926). En 1927, lors de sa première exposition personnelle à Paris, il prend le pseudonyme de Pierre Tal-Coat («Front des bois» en breton). De 1932 à 1939, il est membre du groupe Forces nouvelles, qui milite pour un retour à la tradition picturale «dans un contact fervent avec la nature». Pierre Tal-Coat est mort en 1985 à Saint- Pierre-de-Bailleul (Eure).

Œuvre

Pendant les années trente, Pierre Tal-Coat peint des toiles figuratives, très dépouillées, des portraits de femmes, des autoportraits, des paysages. De 1936 à 1937, il proteste contre la guerre d’Espagne dans une série de peintures, les Massacres. À partir de 1945, il abandonne la figuration pour réaliser des tableaux informels mais où il entretient toujours un rapport étroit avec la nature. Il peint des traces de lumière et d’empreintes: séries des Mouvements d’eau, Signes, Passages, Vols, Troupeaux, Colzas…

Propos de l’artiste

«Il me fallut longtemps interroger les affaissements de platitude, ces ondulations qui, s’effondrant, retournaient à l’inerte, reconsidérer les structures afin que posées, ductiles, filantes et gonflées, elles demeurent dans le repos, des structures compactes et de pérennité.»

Vidéo : Pierre Tal-Coat

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Pierre Tal-Coat

https://www.youtube.com/embed/u-AO3cPj6xg

← Article précédent: Richard Tuttle Article suivant: Robert Smithson


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site