➔ CITATIONS ET PROVERBES

Wols

Vous êtes ici : » » Wols ; écrit le: 30 avril 2012 par Hela modifié le 13 février 2015

Né en 1913 à Berlin. En 1931, Alfred Wolfgang Schulze est l’assistant de la photographe Genja Jonas à Dresde. En 1932, il fait des études d’ethnologie à Francfort et s’inscrit au Bauhaus de Berlin. Il arrive à Paris en 1933. Il est photographe, musicien, poète Sa première exposition personnelle a lieu en 1936. En 1937, il prend le pseudonyme de Wols. Émigré et allemand, Il est Interné dans des camps français entre septembre 1939 et Noël 1940 ; des conditions de vie très difficiles pendant l’Occupation le font sombrer dans une douloureuse dépression qu’il exprime dans son œuvre. Wols est mort en 1951 à Paris.

Œuvre

Au début des années trente, intéressé par récriture automatique des surréalistes, Wols commence à peindre des petits formats à l’aquarelle et à l’encre de Chine. Il montre des « villes, des hommes, des bêtes et des plantes ». En 1938, il décide de faire de sa vie une œuvre d’art totale, de lier l’art, la science, la philosophie et la vie (projet de Cirque Wols). Il est l’ami de Jean-Paul Sartre (dont il illustre des ouvrages), de Jean Paulhan et de Maurice Merleau-Ponty. En 1942, sa peinture devient brutale, automatique, existentielle. Il invente le Tachisme, équivalent européen de l’Action Painting de Jackson Pollock. En 1946, il peint quarante grandes peintures informelles à l’huile, « quarante moments de la crucifixion de l’homme ».

Propos de l’artiste

« Peinture ou pas peinture / Wols s’en fiche / Mais il est bizarre qu’il erre comme / l’homme de la foule / d’Edgar Poe, et puisse parfois / resquiller un verre / pendant que les coupables / respirent à l’aise la littérature / et le bifteck… »

Vidéo : Wols

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Wols



← Article précédent: Rosemarie Trockel Article suivant: Takis

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles