franklin roosevelt

> > franklin roosevelt ; écrit le: 23 avril 2012 par Sameh

Introduction:

En quarante ans, de 1870 à 1910, le Japon s’est ouvert aux puissances occidentales et à leur technologie, devenant une puissance militaire capable d’imposer une défaite à l’armée russe à Port-Arthur en 1905. Également lancé dans la bataille économique, le Japon voit sa croissance affectée par la crise des années 1930. Il tente alors une politique impérialiste, notamment dirigée contre la Chine. C’est la politique dite « de la coprospérité » du Premier ministre Tojo, qui recouvre en fait une volonté affirmée de domination japonaise sur le Pacifique jusqu’à l’Australie… Mais l’autre rival dans le Pacifique – et, surtout, le grand rival économique — reste les États-Unis.
Devant les pressions qui font suite à ses menées impérialistes, le Japon quitte la Société des Nations en 1933 et, en 1937, s’associe à l’Italie fasciste et à l’Allemagne nationale- socialiste dans l’Axe. En mai 1941, devant le refus du Japon de se retirer de l’Indochine et de la Chine, les États-Unis, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas décrètent un embargo sur le pétrole et l’acier, ainsi que le gel des avoirs japonais aux États-Unis. Mais ilfaut attendre la fin de l’année 1941 pour que le Japon se décide à mener la guerre aux côtés de ses alliés, et frappe une puissance qui hésite encore sur son engagement.
Le 7 décembre 1941 à l’aube, c’est l’attaque de Pearl Harbor, la grande base américaine des îles Hawaï, située à 3 500 kilomètres des Etats-Unis mais à 5 500 kilomètres du Japon. L’amiral Yamamoto, qui connaît bien la puissance américaine, et la craint, a décidé de frapper un grand coup et de détruire dès le début l’essentiel de la flotte américaine du Pacifique pour pouvoir continuer la guerre d’expansion vers d’autres territoires. L’attaque est un succès, même si certains navires (et notamment les porte-avions Enterprise, Lexington et Saratoga manquent dans le port, et fait 2 403 morts et 1 178 blessés.
Cette offensive surprend les États-Unis : les Japonais avaient fait une déclaration de guerre officielle mais, à cause de divers contretemps dans sa communication, elle ne fut présentée qu’après l’attaque. Le Japon, qui lance aussitôt après une déclaration de guerre à la Grande-Bretagne et aux Pays- Bas (l’Allemagne et l’Italie déclareront la guerre aux États- Unis trois jours plus tard), semble triompher : MacArthur doit abandonner les Philippines ; la Malaisie et la Birmanie sont conquises. En dehors d’un raid aérien symbolique sur Tokyo, deux grandes batailles, aéronavale à Midway (juin 1942) et terrestre à Guadalcanal (août 1942- février 1943), permettront aux États- Unis de compenser leurs pertes initiales. Mais la conquête du Pacifique sera encore longue et sanglante.
Dans le discours qui suit, Roosevelt présente la thèse américaine de l’attaque surprise menée par l’empire du Soleil Levant tandis que des négociations de paix continuaient d’être menées avec les émissaires japonais, oubliant les contraintes énergétiques et économiques lourdes auxquelles les États-Unis soumettaient le Japon. Quoi qu’il en soit, Pearl Harbor allait réveiller la puissance américaine et lui permettre de s’engager dans la guerre avec bonne conscience.

Discours de franklin delano roosevelt:

une date qui restera marquée par l’infamie:

Hier 7 décembre 1941 – une date qui restera marquée par l’infamie -, les États-Unis d’Amérique ont soudain été l’objet d’une attaque délibérée par les forces navales et aériennes du Japon.
Les États-Unis étaient en paix avec cette nation et, à la demande du Japon, des pourparlers avec son gouvernement et son empereur étaient en cours pour maintenir la paix dans la région Pacifique. En vérité, une heure après le début du bombardement d’Oahu par les escadrilles japonaises, l’ambassadeur du Japon aux Etats-Unis et son adjoint émettaient une réponse officielle au message du Secrétaire d’État. Ils indiquaient qu il semblait inutile de poursuivre les relations diplomatiques, mais ne proféraient aucune menace ni aucune allusion à une agression armée.
Il faut souligner que la distance géographique entre Hawaï et le Japon sous-entend que cette attaque était préparée depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Entre-temps, le Japon a délibérément cherché à tromper le gouvernement des États-Unis par des fausses déc arations et des messages d’espoir sur le maintien de la paix.
L’attaque d’hier sur les îles Hawaï a causé de gros dommages aux forces militaires américaines aériennes et navales. De nombreux Américains ont perdu la vie. En outre, un rapport signale que des navires américains ont été torpillés en haute mer entre San Francisco et Honolulu.
Hier, le gouvernement du Japon a aussi lancé une attaque contre la Malaisie. La nuit dernière, le Japon a attaqué Hong Kong. La nuit dernière, le Japon a attaque Guam. La nuit dernière, le Japon a attaqué les îles Philippines. La nuit dernière, le Japon a attaqué l’île de
Wake. Ce matin, le Japon a attaqué l’île de Midway.
Le Japon a donc entrepris une attaque surprise à travers toute la zone Pacifique. Les faits parlent d’eux-mêmes. Le peuple des États-Unis a formé son opinion et comprend la menace qui pèse sur la vie et la sécurité de la nation.
En ma qualité de Commandant en chef de l’Armée et de la Marine, j’ai pris toutes les mesures nécessaires à notre défense.
Jamais nous n’oublierons le caractère de cette agression. Quel que soit le temps qu’il faudra pour contrer cette invasion préméditée, le peuple américain, fort de son droit, parviendra à la victoire totale.
Je crois me faire le porte-parole du Congrès et du peuple américain lorsque j’affirme ici que non seulement nous nous défendrons farouchement, mais que nous ferons en sorte que cette forme de traîtrise ne nous mette plus jamais en danger.
Les hostilités sont ouvertes. Il ne faut pas se masquer le fait que notre peuple, notre territoire et nos intérêts sont gravement menacés.
Grâce à la confiance dans nos forces armées, grâce à la ferme détermination de notre peuple, notre triomphe est inévitable, à la grâce de Dieu !
Je demande que le Congrès déclare que depuis l’odieuse – et nullement justifiée – agression japonaise le dimanche 7 décembre, il existe un état de guerre entre les États-Unis et l’Empire du Japon.

Vidéo : franklin roosevelt

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : franklin roosevelt

← Article précédent: Adolf Hitler Article suivant: Charles de Gaulle


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site