➔ CITATIONS ET PROVERBES

Jarnicoton !

> > Jarnicoton ! ; écrit le: 23 mars 2012 par lamia


Auteur : Henri IV, de 1603 à 1610

Explication

Depuis 1589, le roi de France est en principe Henri IV, mais il doit encore conquérir Paris et une bonne partie du royaume, tenus par les ligueurs fanatiques qui ont élu un roi concurrent, « Charles X ». Afin de ramener la paix après des décennies de guerres de religion, Henri IV pense se concilier les catholiques modérés en abjurant le culte protestant (pour la seconde fois). « Paris vaut bien une messe », conseille François d’O (ancien mignon d’Henri III) au roi encore hésitant. Il embrasse donc la religion catholique en 1593.

Henri doit désormais obéissance à PÉglise de Rome. Le pape charge les jésuites de faire l’éducation religieuse du Bourbon. À partir de 1603, le père Pierre Coton devient son prédicateur et confesseur attitré. Mais Henri IV n’est pas un bon élève et il bougonne souvent. Lorsqu’il est énervé, il prononce ces mots, roulant les r en bon Béarnais : « Jarnidieu ! » (« je renie Dieu »). Le pauvre jésuite, terrorisé à l’idée que l’on puisse soupçonner le roi d’être retombé dans l’hérésie huguenote, a finalement une idée astucieuse : il lui suggère de grommeler plutôt : « Jarnicoton ! » (« je renie Coton»).

Avec les années, ce jésuite compréhensif acquit une véritable influence sur le roi. Les courtisans jaloux susurraient qu’on ne pouvait plus rien dire à Henri IV, car il avait du coton dans les oreilles !
L’interjection « Jarnicoton ! » eut un tel succès à la cour qu’elle devint bientôt l’un des jurons de la langue française, certes un peu vieilli aujourd’hui…


Vidéo : Jarnicoton !

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jarnicoton !

https://www.youtube.com/embed/vEn_HvfgFCA

← Article précédent: N’y revenez plus ! Article suivant: À cette heure , je suis roi !


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles