Bernard Pagès

> > Bernard Pagès ; écrit le: 20 avril 2012 par Hela modifié le 8 octobre 2018

Né en 1940 à Cahors en France. En 1959, Bernard Pagès arrive à Paris, s’inscrit à l’Atelier d’art sacré et découvre que « la sculpture [lui] apparaît comme quelque chose d’accessible». Il est membre fondateur du groupe Support-Surface. Sa première exposition personnelle a lieu en 1975 à Paris. Il vit et travaille à Contes dans le sud de la France.

Œuvre

En 1967, au lendemain de l’exposition des Nouveaux Réalistes à Nice, Bernard Pagès abandonne définitivement la peinture et la sculpture traditionnelles. Pendant l’été 1969, il investit le village de Coaraze avec les autres fondateurs de Support-Surface. Il y installe des sculptures faites de «matériaux trouvés sur place dans la rue». Pendant les années soixante- dix, il montre des assemblages de «briques et bûches, carrelage et gravier, tuyaux et sol»… Il confronte «un élément fabriqué à un morceau de nature». Il classe ses ensembles par Inventaires, Nomenclatures, Énumérations. En 1975, il présente des assemblages de maçonnerie et de bois teinté. Depuis 1979, il empile pierres, bois, bidons écrasés, toutes sortes de matières colorées et exécute des Colonnes de plus en plus baroques. Il crée des Surgeons, des greffes de galets ou de béton avec du métal (Surgeon, 1998).

Propos de l’artiste

«Ce qui pour moi était important à l’époque était que ces permutations avaient lieu à l’intérieur de pratiques traditionnelles, c’est-à-dire telles qu’on les rencontrait dans le quotidien. Matériaux de la vie courante, je les utilisais en tant que briques et en tant que bûches. Je ne faisais pas de choses bizarres, je n’inventais rien. C’était un constat de leur utilisation et de leurs possibilités de combinaison.»

Vidéo : Bernard Pagès

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Bernard Pagès

← Article précédent: Nam June Paik Article suivant: Isamu Noguchi


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site