➔ CITATIONS ET PROVERBES

Bernard Réquichot

Vous êtes ici : » » Bernard Réquichot ; écrit le: 25 avril 2012 par Hela

Né en 1929 à Asnières-sur-Vègre en France. Bernard Réquichot a rédigé sa notice biographique en 1960 à dix-neuf ans, j’ai passé le concours de l’École des beaux-arts (non par conviction pour son enseignement,  mais pour avoir les restaurants universitaires subventionnés et la Sécurité sociale). Depuis dix ans à Paris.» De 1945 à 1951, il suit également des cours de dessin dans différentes académies. Sa première exposition personnelle a lieu en 1955. Mais nard Réquichot, qui disait: «Je peins avec mes  dents, mes griffes», s’est donné la mort se jetant par la fenêtre de son atelier le 4 décembre 11 à Paris.

Œuvre

Pendant une première période (1953-1955), Éemard Réquichot peint des tableaux qu’il ne veut ni figuratifs, ni abstraits, mais «analogies avec des matières végétales ou minérales.» À partir de 1955, il développe en parallèle quatre séries principales. Pour les Reliquaires (1955-1960), il décore et tapisse des boites qu’il remplit d’objets divers, de conglomérats de peinture, d’ossements… Ces coffrets conservent fa mémoire d’histoires semi-autobiographiques et poétiques; ils se nomment Reliquaire de la maison tu Manège endormi, Reliquaire des rencontres de campagne. Pour les Spirales (1955-1961), il constitue un ensemble de dessins et de sculptures (avec des anneaux de rideau en polystyrène), car «la spirale est un cercle ouvert vers un développement infini». De 1957 à 1961, il réalise les Papiers choisis, des assemblages «de morceaux de reproduction de choses, de végétaux, d’animaux, d’êtres humains». Ces collages peuvent aussi se présenter sous la forme de Reliquaires de Papiers choisis. En 1957 et 1958, il compose les Traces graphiques ou Pluies ou « traces noires sur fond blanc », des dessins à l’encre mêlée de prélèvements de peinture et de papiers choisis.

Propos de l’artiste

« Certains ont mis des bruits dans des quatuors, d’autres du sable dans des tableaux, des pierres  dans des sculptures: ils ont signé ces œuvres, ils ont signé les choses. Pour moi, ne devrais-je pas mettre mon nom sur les montagnes, au creux des golfes, au coin des champs? Ne devrais- je pas signer certains instants par lesquels je passe, devant les choses?»

Vidéo : Bernard Réquichot

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Bernard Réquichot



← Article précédent: Arnulf Rainer Article suivant: Germaine Richier

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles