➔ CITATIONS ET PROVERBES

Bertrand Lavier

> > Bertrand Lavier ; écrit le: 16 avril 2012 par Hela

Né en 1949 à Châtillon-sur-Seine en France. De1968 à 1971, Bertrand Lavier fait ses études à l’École nationale d’horticulture de Versailles et réalise des travaux proches du Land Art. Sa première exposition personnelle  a lieu en 1973. Depuis, sur les traces de marcel Duchamp, il réfléchit sur la définition et le statut  de l’œuvre d’art. Il vit et travaille à Aignay-le-duc

Œuvre

Pendant les années soixante-dix, Bertrand lavier réalise des travaux photographiques, puis repeint des objets dans le cadre d’une réflexion sur la peinture. Il recouvre un piano, une fenêtre, un réfrigérateur ou un miroir d’une épaisse couche de peinture en reprenant la couleur originelle de l’Object.  II effectue des propositions qui tournent autour d’une problématique sémantique. La définition d’une même pièce est exprimée en français, traduite en anglais puis en japonais et en arabe. La réalisation varie en fonction des codifications et des modes de représentation du réel autochtones. Depuis 1984, crée des Sculptures sur socle. Il pose un réfrigérateur sur un fauteuil ou sur un coffre-fort. Ces objets deviennent œuvre d’art par destination. Il dit que lorsqu’il met «un réfrigérateur sur un coffre-fort, ou quand [il peint] un piano, l’œuvre semble flotter entre plusieurs choses différentes, au moins deux en tous cas. [S’il prend] un piano peint, le vrai piano est sous la peinture, évidemment, mais on a aussi la peinture en soi. […] Alors [il dit] que [son] travail est comme une tangerine». Il crée également des « bissociations» en greffant deux objets (comme la chaise Bertoia  Eames, hybride des chaises des deux créateurs. Plus récemment, il transpose des dessins en trois dimensions (série des Walt Disney Productions).

Propos de l’artiste

« Disons que ces objets sont des sculptures et tout s’arrange. Mais pendant un instant elles se sont insinuées entre deux mondes que nous avions paradoxalement cru unis. Ces œuvres présentent des objets, bien évidemment, mais en même temps, elles représentent des sculptures: par exemple un vrai coffre-fort représente un socle, en devient un instantanément.»

Vidéo : Bertrand Lavier

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Bertrand Lavier

https://www.youtube.com/embed/Gbs3AXJIvCk

← Article précédent: Jonathan Lasker Article suivant: Louise Lawler


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site