Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Claes Oldenburg

Vous êtes ici : » » Claes Oldenburg ; écrit le: 20 avril 2012 par Hela

Claes OldenburgNé en 1929 à Stockholm en Suède. Claes Oldenburg quitte sa ville natale et émigre à Chicago avec si famille en 1936. Il fait des études d’art et de littérature à Yale (1946-1950). Il s’inscrit ensuite à l’Art Institute de Chicago (1952-1954). Il y travaille comme pigiste et comme illustrateur pour des magazines pus s’installe à New York en 1956. Sa première exposition personnelle a lieu en 1959. Il improvise des happenings avec Allan Kaprow, des performances multimédia, puis devient l’un des artistes importants du Pop Art.

Œuvre

Dans les années soixante, Claes Oldenburg participe à l’exposition «New Realism». Il crée la Ray Gun Manufacturing Company: une fabrique d’art et magasin qui produit son travail hors des circuits mercantiles et muséaux et propose des environnements (la Rue, le Magasin, la Maison). Il façonne, dans tous les matériaux possibles, avec une grande fantaisie et jouant d’analogies, des répliques d’objets de la vie quotidienne. Il veut que son art soit «un exercice d’analyse de la matière». Il produit des hamburgers, des crayons, des gâteaux, des meubles, des vêtements, qu’il déforme, agrandit, bariole, etc. Son travail se veut une satire baroque et érotique de la société de consommation américaine. Depuis 1970, il dessine des projets souvent délirants de monuments urbains; il déclare «marier des paysages avec des rejets, mais sans [se] soucier de l’échelle». Certaines sculptures sont colossales, tel le Rouge à lèvres géant et phallique posé sur un tracteur à l’université Yale (Lipstick  (Ascending) on Caterpillar Tracks, 1969). Depuis 1976, il réalise ses projets dans le monde entier en collaboration avec Coosje Van Bruggen (Butied Bieyole, parc de la Villette, Paris, 1987).



Propos de l’artiste

«Je suis pour un art dont la forme vienne de la vie elle-même. Un art fait de vrilles, de bifurcations et de superpositions, un art qui crache, qui dégouline, qui est aussi balourd, grossier, brutal, doux et bête que la vie elle-même.»

Vidéo : Claes Oldenburg

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Claes Oldenburg

https://www.youtube.com/watch?v=Fo2Ql_N0F1A

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles