➔ CITATIONS ET PROVERBES

Dorothea Tanning

Vous êtes ici : » » Dorothea Tanning ; écrit le: 27 avril 2012 par Hela

Née en 1912 à Galesburg aux États-Unis. Dorothea Tanning, qui interrompt ses études artistiques, arrive à New York en 1935 et exécute des dessins publicitaires. Elle reçoit «LA révélation» en 1936 lors de sa visite de l’exposition «Art fantastique, dada et surréalisme» au MOMA. Elle se lie avec les surréalistes exilés aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, devient la compagne de Max Ernst en 1942 puis son épouse en 1946. Sa première exposition personnelle a lieu en 1944. Elle vit et travaille aux États-Unis.

 Œuvre

Dans ses peintures surréalistes, Dorothea Tanning se crée «un ailleurs», «dessine des signes» et raconte « l’histoire de ses rêves». Elle peint des espaces, des portraits, des corps, l’expression de ses désirs. A partir de 1945, elle réalise les décors et les costumes des ballets de Balanchine. Depuis 1955, elle exécute des sculptures parallèlement à son œuvre picturale. Elle crée des humanoïdes étranges, mi-êtres, mi-meubles, des fétiches en tissu et fourrure. Elle les veut «symboliques de la violence, de la férocité des contacts, de cette volonté extraordinaire qu’ont les êtres humains de prouver leur ascendant sur les forces dites avisées».

Propos de l’artiste

«Mes nerfs sont peut-être enracinés dans le tragique mais leurs extrémités ont le fou rire. Mes cauchemars ont des revers de dérision, autrement, comment pourrais-je supporter le quotidien ?»

Vidéo : Dorothea Tanning

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Dorothea Tanning

https://www.youtube.com/embed/3bvpDHf-tFs



← Article précédent: Chen Zhen Article suivant: Frank Stella

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles