Edward Ruscha

> > Edward Ruscha ; écrit le: 26 avril 2012 par Hela modifié le 8 octobre 2018

Né en 1937 à Oklahoma City aux États-Unis. Edward Ruscha fait des études d’art à Los Angeles de 1956 à 1960. Sa première exposition personnelle a lieu en 1963. Dans les années soixante, il est le principal représentant du Pop Art sur la côte Ouest des États- Unis. Il vit et travaille en Californie.

Œuvre

Dès 1953, Edward Ruscha ouvre les yeux sur «le pouvoir des choses qui n’ont pas de sens». En 1956, il vient à Los Angeles par la route 66 et peint sa fascination pour l’American way of life et pour la culture particulière des bords de route. Il montre des Trucs de L. A., reporte des photographies et des documents sur ses toiles (motels, stations-service, paysages: Standard Station, 1963). Il crée le Bureau of Standards and Norms et utilise des mots et des phrases, des néons ou des affiches répliqués. À partir de 1975, il peint à l’huile de gigantesques et infinis paysages américains (The Music from the Balconies, 1984). À la fin des années quatre-vingt, il reprend des aphorismes, des slogans, qu’il peint en lettres majuscules sur des fonds de ciels, de néons, de lumières: Cold Beer Beautiful Girls (Bière bien froide jolies filles, 1993), Men Programmed to Crave Women and Vice Versa (Les hommes sont programmés pour désirer les femmes et vice versa, 1988), The Long Wait (la Longue Attente, 1995). Plus récemment, il représente des montagnes et superpose toujours des mots dans ses paysages, crée des associations poétiques (The Mountain, 1998).

Propos de l’artiste

«Sur la route de la Californie j’ai découvert l’importance des stations-service. Elles sont comme les arbres parce qu’elles sont LÀ. Je ne les ai pas choisies à cause de leur air pop, mais parce qu’elles ont des angles, des formes et des couleurs, tout comme les arbres.»

← Article précédent: Paula Rego Article suivant: Andy Warhol


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site