➔ CITATIONS ET PROVERBES

George Maciunas

Vous êtes ici : » » George Maciunas ; écrit le: 17 avril 2012 par Hela

Né en 1931 à Kaunas en Lituanie. George Maciunas fait ses études d’architecture, de musicologie et d’histoire de l’art à New York. En 1961, il est le principal initiateur  du mouvement et de la revue Fluxus. De 1967 à 1969, il crée des coopératives d’immeubles pour artistes à New York (quartier de Soho). En 1975, il envisage la création  d’un nouveau Bauhaus dans le Massachusetts, George  Maciunas est mort en 1978 à Boston.

Œuvre

Au début des années soixante, George Maciunas procède à une redéfinition néodadaïste de l’art et prône le rapprochement entre l’art et la vie ; il «eut «purger le monde de l’art mort, de l’imitation, de l’art artificiel, de l’art abstrait, illusionniste, mathématique». En 1961, il ouvre à New York la galerie AG, ail se déroulent les premières performances qui ¡relent art, poésie, musique, vidéo et théâtre. Il est Broche des compositeurs La Monte Young et John Cage, du cinéaste expérimental Jonas Mekas, de George Brecht… En 1962, il organise un concert de piano à Wiesbaden en Allemagne, concert qui consiste à jouer au piano avec des marteaux jusqu’à le briser et démontrer la  dureté du marteau. À la suite, des artistes vivant en Europe, comme Joseph Beuys ou Nam June Paik, se rallient à Fluxus. Il ne cesse jusqu’à sa mort d’être l’organisateur de ces événements et l’éditeur d’objets du de publications liés au mouvement.

Propos de l’artiste

«La clé de l’art (?) : l’idée m’est venue que l’on peut trouver la clé de l’art en étudiant la signification ou le sens de chaque partie, de chaque ligne, de chaque signe et de chaque forme des mains des artistes. En tant que groupe, les artistes ont en commun beaucoup de particularités qui les distinguent des autres groupes (les militaires, par exemple).»

Vidéo : George Maciunas

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : George Maciunas

https://www.youtube.com/embed/6Mt1H-Wdvs8



← Article précédent: Robert Mangold Article suivant: Brice Marden

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles