➔ CITATIONS ET PROVERBES

Robert Mangold

Vous êtes ici : » » Robert Mangold ; écrit le: 17 avril 2012 par Hela

Né en 1937 à North Tonawanda (État de New York) aux États-Unis. Robert Mangold fait ses études a Cleveland Art Institute Cleveland Institute  of Art (1956-1960) puis à Yale (1960-1963). Sa première exposition personnelle a lieu en 1964. Au début des années soixante, il est en quête «d’un rapport très direct entre l’œuvre et la surface murale, mais a_ entre l’œuvre et le spectateur». Il rejette l’expressionnisme abstrait pour le Minimalisme. Il  vit et  travaille à Washington ville (État de New York

Œuvre

Robert Mangold travaille par séries, lise des figures géométriques [shaped painting) les arrange le plus souvent en diptyques. Il ménage un interstice qui sépare ses formes et permet une  réflexion sur le rapport intérieur/extérieur, sur la perspective. Il essaie «de faire apparaître les trois composantes d’une œuvre (forme, surface et structure  interne) comme une unité. Aucune chose ne doit prendre plus de poids qu’une autre ». Il travaille la  surface plane sur trois supports: aggloméré, papier  et toile. Le dessin précède toujours la peinture, il a un plan pour chaque tableau. En 1960, il pulvérise de la peinture sur des toiles en forme d’éventail À partir de 1968, il utilise le rouleau. Il travaille les couleurs, l’atmosphère de ses formes simples (séries de +, x, Ellipses, Frame Painting, Attic Series, Zone Sériés). Dans les années quatre-vingt-dix et 2000 il mène des variations sur ses tableaux abstraits, dessine des lignes courbes. Il dit que son travail repose  sur un processus plus mental que sensitif. Il  pense que les différents apports extérieurs s’intègrent à [ses] toiles et sont recyclés».

Propos de l’artiste

«La peinture possède statut étrange qui la différencie des autres objets. C’est une plage de mystère qui entre dans  votre   environnement familier.»

 

Vidéo : Robert Mangold

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Robert Mangold



← Article précédent: Alfred Manessier Article suivant: George Maciunas

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles