Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Gérard Titus-Carmel

Vous êtes ici : » » Gérard Titus-Carmel ; écrit le: 27 avril 2012 par Hela

Gérard Titus-CarmelNé en 1942 à Paris. Gérard Titus-Carmel fait ses  études à l’école Boulle de Paris (1958-1962). Sa première exposition personnelle a lieu en 1967 à Paris. Gérard Titus-Carmel vit et travaille à Oulchy- le-Château dans l’Aisne.

Œuvre

En 1969, Gérard Titus-Carmel décide de se consacrer exclusivement au dessin et à la gravure.



Il illustre textes et poèmes – les siens : Jooquin’s Love Affair (1970-1972) ou ceux d’auteurs contemporains : Suite pour Bramm de Mathieu Bénézet (1965). À partir de 1972, il crée des objets ou arrangements d’objets (un nœud autour d’un bâton, une petite boîte…) qui deviennent «modèles», prétextes à des ensembles de dessins très précis, avant d’être détruits {les Déambulatoires, 1973-1974; la Suite Narwa, 1977-1979…). Depuis le début des années quatre- vingt, il réalise d’autres séries: se suivent des aquarelles et encres (Caparaçons, 1980-1981 ; Éclats, 1982), des pastels (Casque de Nikko, 1983), puis des peintures (Nuits, 1984 ; Saisons, 1989-1990). Il crée de grands papiers collés peints à l’acrylique et d’autres toiles. Se suivent les Forêts (1995-1996), les Nielles, 1996-1998), les Sables(1999), les Quartiers d’hiver (1999-2000), les Feuillées et une suite de vanités, les Memento mori (2000-2001).

Propos de l’artiste

«N’accorder le moindre crédit à ce qui s’exhibe. À l’opposé goûter les délices déplacés de la peinture, de la poésie et de la musique qui ont l’élégance d’aller se faire voir (et entendre) ailleurs; dans un décalage, dans un perpétuel différé.»

Vidéo : Gérard Titus-Carmel

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Gérard Titus-Carmel

https://www.youtube.com/embed/7Ha_UsDHlyo

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles