/*

Jean Degottex

Vous êtes ici : Accueil » Biographies » Jean Degottex

Jean DegottexNé en 1918 à Sathonay en France. Jean Degottex ne suit pas d’enseignement artistique et commence à peindre en autodidacte en 1939. Sa première exposition personnelle a lieu en 1950. Jean Degottex, qui affirmait «Il vaut mieux que l’idée prolonge le pinceau plutôt que l’inverse», est mort en 1988 à Paris.

Œuvre.

Après une période gestuelle dans l’immédiat après-guerre, Jean Degottex s’intéresse à la pensée zen, à la calligraphie chinoise. Il essaie de «dégager dans l’écriture occidentale un sens graphique qui était perdu ». Il travaille par séries en grands formats. Il veut que sa peinture soit «une plus grande respiration». Suivent les Vicies (1959), les Métasignes (1961), les Écritures (1962), les Méta- sphères (1965), les Horsphères (1967)… Dans les années soixante-dix, il se concentre sur les matériaux. Il veut «révéler la beauté de matériaux très simples, un papier, du bois, la toile». Il passe «du geste aux choses, de la ligne d’écriture à la ligne». Il simplifie, réduit son geste au maximum, colle des papiers sur la toile, gratte, incise, découpe (séries des Suite-médias, des Papiers pleins, des Plis, des Bois).

Propos de l’artiste.

«Je citais autrefois cette formule d’un philosophe zen qui est à peu près celle- ci : “ Quelle surnaturelle merveille, je porte du bois, je tire de l’eau.” Eh bien, je suis devenu un artisan. Par la pratique, la mise en œuvre, la révélation du banal, je poursuis cette quête du fond des choses.»

Vidéo: Jean Degottex

One Response to "Jean Degottex"

  1. KROICHVILI  23 juillet 2012 at 18 h 16 min

    Sathonay camp séparation des deux communes en 1908 sathonay camp et village depuis

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié