/*

Pascal Convert

Vous êtes ici : Accueil » Biographies » Pascal Convert

pascal_corvert[tab:ARTICLE]

Né en 1957 à Mont-de-Marsan en France. Pascal Convert ne fait pas d’études d’art mais des études littéraires. Il commence à exposer en 1984 et est pensionnaire de la villa Médicis en 1989. Il vit et travaille à Biarritz.

Œuvre.

L’œuvre de Pascal Convert se développe autour de l’histoire et de la mémoire, de l’efface­ment et de la réapparition, de la quête archéologique  Il dit «penser des lieux revenants du temps: des souches, des demeures. Ou des lieux naissant au temps : des dessins d’enfant». Il réalise un ensemble d’autoportraits qui sont des « empreintes de tableaux. non peints par [lui], qui laissent deviner un visage»! ou des enregistrements de son sommeil, gravés dans du verre noir.

Il travaille sur l’actualité et archive des  images photographiques et télévisuelles, qu’il utilise ensuite dans des montages vidéo. Il crée des  sculptures ou des bas-reliefs en cire polychrome, inspirés par des photos de presse. Il y garde trace d’ Evénements qui relèvent de l’histoire collective (par exemple, sur la guerre du Kosovo, bas-relief, Pieta du Kosovo, 1999-2000; sur la situation algérienne,! sculpture, Madone de Benthaia, 2000-2002). Il réalise des œuvres monumentales pour des commandes  publiques. En 2000, il conçoit des portails pour le Jardin botanique de Bordeaux.

En 2003, il crée un Monument à la mémoire des fusillés du mont Valérien – une grande cloche de bronze sur laquelle sont gravés les noms des résistants et otages fusillés  au mont Valérien par les nazis pendant la Seconde  Guerre mondiale -, qu’il accompagne d’un film documentaire, Mont Valérien, aux noms des fusillés.  Depuis 2000, il élabore la série des Native Drawing; et des Native Movies, des dessins muraux ou des films pour lesquels il utilise des dessins réalisés par  sa petite fille.

Il écrit en parallèle textes et article  d’analyse sur sa lecture des images de l’actualité récente et sur «la crise du référent» (« encort aujourd’hui, tout est bon pour ne pas établir de lie – entre la création et le présent, pour gommer tout effet d’actualité, pour éviter tous les conflits») ou  sur l’œuvre d’autres artistes ou cinéastes.

[tab:VIDEOS] [tab:END]

Vidéo : Pascal Convert

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Pascal Convert

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié