➔ CITATIONS ET PROVERBES

Jean-Pierre Pincemin

Vous êtes ici : » » Jean-Pierre Pincemin ; écrit le: 24 avril 2012 par Hela

Né en 1944 à Paris. Jean-Pierre Pincemin travaille d’abord comme mécanicien en usine. Il découvre la peinture en allant régulièrement au Louvre. Il décide de devenir critique d’art, puis réalise sculptures et peintures. Sa première exposition personnelle a lieu en 1968. Il rejoint Support-Surface en 1971. Il vit et travaille à Authon-la-Plaine et à Sens.

Œuvre

À la fin des années soixante, Jean-Pierre Pincemin élimine «le pinceau qui est ce qui relie le sujet peintre à la toile». Il compose des abstractions géométriques, des motifs architecturaux. Il utilise de vieilles manches, des tôles, des grillages, des carrés de toile qu’il -trempe dans la peinture avant de les coller ou d’appliquer leur empreinte sur la toile libre (séries des Missades, des Portails). En 1975, il veut «arriver à rivaliser avec Véronèse» et reprend le pinceau pour peindre des compositions abstraites et géométriques. À la fin des années quatre-vingt, il décide de «tout balayer et tout assimiler». Il exécute des sculptures polychromes à l’aide de morceaux de bois peint. Il travaille «dans l’histoire de la représentation », s’inspire de gravures anciennes, opère «une transmission lente de la réalité» et peint sujets religieux, scènes de genre et portraits.

Propos de l’artiste

« Représenter, c’est le but de la peinture. Il faut organiser des réponses à ce que l’on voit. La force suprême de l’expression artistique est dans le portrait. […] Il n’y a rien de plus difficile que le portrait. D’autant que je n’ai pas confiance dans la perception, dans la mienne en tout cas. Quand je regarde, il me semble tâtonner.»

Vidéo : Jean-Pierre Pincemin

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jean-Pierre Pincemin

https://www.youtube.com/embed/jZ96MVkpMzM



← Article précédent: Serge Poliakoff Article suivant: Philippe Ramette

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles