Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Serge Poliakoff

Vous êtes ici : » » Serge Poliakoff ; écrit le: 24 avril 2012 par Hela

Serge PoliakoffNé en 1900 à Moscou. Serge Poliakoff fuit son pays en 1918 et s’installe à Paris en 1923. Il suit les cours de dessin à l’Académie de la Grande-Chaumière puis ¡poursuit ses études à la Slade School de Londres ‘(1935-1937). De retour à Paris, pour survivre tout en peignant, il joue de la guitare dans les cabarets ¡lusses. Il déclare: Grande chambre, petite chambre, chevalet, pas de chevalet, recul ou pas de recul, aucune importance.» Sa première exposition personnelle a lieu en 1937. Serge Poliakoff est mort en 1969 à Paris.

 Œuvre

En 1937, Serge Poliakoff suit Kandinsky et les Delaunay sur les chemins de l’abstraction. Il imbrique des formes libres, travaille essentiellement sur l’intensité de la couleur, cherche des transparences car «la transparence donne la vie». Mais lorsque la critique évoque l’aspect décoratif de ses fenêtres, il se tourne vers des tons sombres – noirs, rubis ou ocres, veut peindre avant tout «un poème plastique». Après 1952, ses peintures deviennent géométriques, compositions symétriques ou asymétriques. En 1962, il abandonne «formes construites, architecturales» pour peindre des toiles presque monochromes, où seule varie l’intensité de la couleur.



Propos de l’artiste

«Il ne faut pas oublier que chaque forme a deux couleurs: l’une intérieure, l’autre extérieure. Ainsi l’œuf, qui est blanc à l’extérieur mais jaune à l’intérieur. Et il en va de même pour chaque chose.»

Vidéo : Serge Poliakoff

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Serge Poliakoff

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles