➔ CITATIONS ET PROVERBES

Manolo Millares

Vous êtes ici : » » Manolo Millares ; écrit le: 18 avril 2012 par Hela

Né en 1926 à Las Palmas aux Canaries. Manolo Millares ne suit pas d’enseignement artistique. Sa première exposition personnelle a lieu en 1945. En 1957, il est cofondateur du groupe El Paso réunissant les artistes qui défendent la peinture informelle en Espagne. Manolo Millares est mort en 1972 à Madrid.

Œuvre

Manolo Millares utilise sa peinture comme « un véhicule naturel et nécessaire pour vomir son angoisse» et affirme que sa «libre revendication atteint la réalité actuelle». À la fin des années cinquante, il utilise de vieux sacs, des serpillières, des bouts de ficelle et toutes sortes de matériaux de rebut comme support de sa peinture. Il tord, lacère, plie, perfore, coud ses toiles. Utilise des éclaboussures blanches, noires et rouges Il propose des images anthropomorphes ou zoomorphes et entreprend des séries d’Homoncules, Antropofaunas et Neanderthalios. Il déclare : « De notre Homoncule ne sont pas absentes la tragédie vitale et la mort espagnole.» Sa peinture, tragique et authentique, témoigne de sa revendication d’un «contenu morphologico-moral où l’homme vise désespérément le fond d’un espoir qui est celui des autres hommes et de son pays».

Propos de l’artiste

«La force de l’art, ne l’oublions pas, ne réside pas dans sa compréhension, mais dans sa contagiosité. L’art ne doit pas être fait pour plaire, mais plutôt pour faire rageusement souffrir.»

Vidéo : Manolo Millares

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Manolo Millares

https://www.youtube.com/embed/bCL7ojOhi0o



← Article précédent: Henri Michaux Article suivant: Helmut Middendorf

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles