Alfred Nobel

> > Alfred Nobel ; écrit le: 16 novembre 2011 par La rédaction

Alfred Nobel

Alfred Nobel est un chimiste et industriel le 21 octobre 1833. Son père Immanuel Nobel était un aventurier extravagant, inventeur et architecte, il avait de fermes principes en matière d’éducation: pas d’école, des précepteurs à la maison et la connaissance des langues. Alfred en connaît le suédois, le russe, l’anglais, le français et l’allemand.

À l’âge de 9 ans, il déménage avec sa famille pour Saint-Pétersbourg où son père monte une entreprise de mines marines.

À l’âge de 18 ans, Alfred séjourne en Allemagne, en Russie et aux Etats-Unis, où il étudie la chimie pendant quatre ans et travaille pendant une courte période avec John Ericsson.

En 1859, il prend la direction d’une usine d’armes de son père en Russie, usine à laquelle ses frères collaborent.

En rentrant en Suède, il fonde sa propre entreprise de production de nitroglycérine, étudie l’utilisation et la commercialisation sécurisée de la nitroglycérine. Alfred Nobel est le premier à réussir à maîtriser sa puissance explosive et il fait breveter cette invention en 1867, sous le nom de dynamite. Puis il invente la poudre à canon sans fumée.

En 1876, Alfred Nobel s’installe à Paris , il est à la tête du la Nobel Explosive Company.
Toutes ses inventions à travers les laboratoires installés en Europe (à Hambourg, Paris, Ardeer, San Remo, Stockholm, Bofors) font d’Alfred Nobel le détenteur de 355 brevets. En 1895, il bâti un véritable empire et il est à la tête de 80 usines dispersées sur une vingtaine de pays et amassé une énorme fortune.

Célibataire, il mène une vie plutôt solitaire et se voue entièrement à la science. En 1890, il quitte Paris pour s’installer à San Remo en Italie.

Le 27 novembre 1895, Nobel met un point final à son testament en léguant l’intégralité de sa fortune pour la création du prix Nobel.

Alfred Nobel meurt le meurt le 10 décembre 1896 à San Remo, dans les bras d’un domestique, sans la moindre présence familiale.

← Article précédent: Biographie: Nietzsche Article suivant: Biographie Sigmund Freud


Une réponse pour "Alfred Nobel"

  1. Guillaume Flhon  13 octobre 2012 at 4 h 07 min

    Oui, il n’y a pas de vrai prix Nobel d’économie. Le prix de la banque de suède est un prix de banquier… Rien a voir avec la fondation Nobel : il s’agit d’une usurpation, réussie.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site