Paul-Armand Gette

> > Paul-Armand Gette ; écrit le: 12 avril 2012 par Hela

Né en 1927 à Lyon. Venu à l’art après des études scientifiques, Paul-Armand Gette présente depuis la fin des années soixante des travaux photographiques, vidéographiques, des sculptures, donne des lectures et rédige des Carnets de notes. Il ne se reconnaît «d’aucun mouvement». Il vit et travaille à Paris.

Œuvre.

L’œuvre de Paul-Armand Gette peut être approchée en deux séries auxquelles il travaille parallèlement (le paysage, le désir). Il s’adonne à l’art de la promenade. Il se livre à une approche scientifique et arpenteuse des paysages qu’il fixe dans des photographies. Il identifie des plantes et des minéraux à l’aide de petites pancartes. Il utilise un «système de repères penta- ou décamétriques» ou un «point zéro» pour préciser son approche d’un «transect européen». Il propose des Promenades calaisiennes, un Voyage en Laponie… Mais il s’exerce aussi au «toucher du modèle», à l’approche de petites filles et de jeunes femmes. Fétichiste et tactilomane, il procède à l’«enlèvement» de la petite culotte, à l’effleurement du pied, du genou, du pubis, directement avec la main ou «par interposition» de « pétales de roses, galets, voire coquillages»… Depuis 1991, il réalise des «coloriages obscènes et cinématographies» [la Vulve et les menstrues de la déesse, 1999).

Propos de l’artiste.

« Être artiste exige une mise à nu totale, personne n’en doute, mais arrivé là , malgré la folle envie qui vous prend de continuer,  laissez donc en place vos viscères, le cœur surtout dont , ma parole, l’hypertrophie vous incite à l’exihiber à chaque instant.»

Vidéo : Paul-Armand Gette

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Paul-Armand Gette

https://www.youtube.com/embed/5uLCtAYluFM

← Article précédent: Nan Goldin Article suivant: General Idea


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site