Il faut détruire Carthage

> > Il faut détruire Carthage ; écrit le: 22 mars 2012 par lamia

Auteur : Caton l’Ancien , vers 150 av. J.-C.

Explication

Au 111e siècle av. J.-C., deux puissances s’affrontent pour le contrôle de la Méditerranée: Rome sur la rive nord et Carthage sur la rive sud (l’actuelle Tunisie). Deux guerres puniques (c’est-à-dire carthaginoises) donnent l’avantage aux Romains. Mais en quelques décennies, w    Carthage parvient à se relever : elle devient à nouveau cette puissante cité agricole, commerçante et culturelle, qui pourrait un jour remettre en cause l’hégémonie latine.

À Rome, un homme se lève. Inlassablement, l’ancien censeur Caton rappelle aux sénateurs le danger punique. Tous ses discours, quel qu’en soit le sujet, se terminent par cette formule invariable : « Et de plus, je crois qu’il faut détruire Carthage. » Mais face à lui, Scipion Nasica, un sénateur pacifiste, conclut ses interventions par la formule inverse : « Je crois que Carthage doit subsister. »

Plutarque raconte comment Caton réussit à convaincre les sénateurs de  la proximité du danger: il laissa tomber de sa toge quelques grosses figues bien fraîches puis les fit admirer de plus près par l’assemblée. « Le pays qui produit ces fruits, indiqua-t-il, est à trois jours de bateau. » En 146 av. J.-C., Carthage fut rayée de la carte par le général Scipion Emilien.

← Article précédent: Ventre affamé n’a point d’oreilles Article suivant: Ô temps ! Ô mœurs !


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site