Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Il n’y a plus de Pyrénées

Vous êtes ici : » » Il n’y a plus de Pyrénées ; écrit le: 26 mars 2012 par lamia

CASTEL RODRIGO1 100x150 - Il n'y a plus de PyrénéesAuteur : CASTEL RODRIGO , en 1700

Explication

Après la mort du roi d’Espagne Charles II le 1er novembre 1700, Louis XIV, marié à Marie-Thérèse d’Espagne, accepte le testament du défunt. L’héritier du trône vacant est son propre petit-fils, le duc d’Anjou, désormais appelé Philippe V.



«Soyez bon Espagnol, lui conseilla Louis XIV avant son départ pour Madrid, le 16 novembre. C’est présentement votre premier devoir. Mais souvenez-vous que vous êtes né Français, pour entretenir l’union entre les deux nations. C’est le moyen de les rendre heureuses et de conserver la paix de l’Europe. »

Le duc de Saint-Simon, qui rapporte ces propos, ne mentionne pas la célèbre exclamation. C’est une publication mensuelle, Le Mercure galant, qui la reproduit: l’ambassadeur espagnol, marquis de Castel Rodrigo, s’écria avec enthousiasme : « Quelle joie ! Il n’y a plus de Pyrénées ! Elles sont abîmées et nous ne sommes plus qu’un ! »
Dangeau, dans son Journal, donne une autre version : «Les Pyrénées sont fondues ! »

Voltaire, qui n’hésitait pas à améliorer les faits, attribua la formule au Roi-Soleil lui-même, dans son Siècle de Louis XIV publié cinquante ans plus tard. Le livre a connu un tel succès qu’on a longtemps colporté cette version.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Autre top articles