← Article précédent: La morale : La pitié est douce Article suivant: La morale : Ce n'est pas de la bienveillance du boucher , du brasseur ou du boulanger qu'il faut espérer notre dîner , mais du souci de leur propre intérêt


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles