La musique adoucit les mœurs

> > La musique adoucit les mœurs ; écrit le: 23 mars 2012 par lamia modifié le 9 août 2019

Auteur  : GALIEN DE PERGAME , à la fin du 11e siècle

Explication

La musique n’avait pas une grande place dans l’éducation romaine traditionnelle, davantage tournée vers le travail de la terre et les armes. Les Latins considéraient en effet qu’il s’agissait d’un héritage culturel grec. Un art respectable donc, mais assez désuet après la conquête de la Grèce par les légions romaines.

À Rome, le Grec Claude Galien de Pergame (né vers 131 et mort vers 201) fut le médecin des empereurs Marc Aurèle, Commode et Septime Sévère. On a conservé de lui 162 traités médicaux et philosophiques parmi plusieurs centaines. Cet héritier lointain d’Hippocrate, passionné de pharmacologie, écrivit que la musique refroidissait les humeurs internes, c’est-à-dire les quatre liquides corporels : le sang, la bile, la bile noire et la lymphe. «La musique adoucit les mœurs», en conclut-il. Phrase ô combien célèbre, mais la plupart du temps comprise à contresens : pour le médecin gréco-romain, adoucir signifiait amollir les mœurs. La musique était donc formellement déconseillée aux soldats.

← Article précédent: Un esprit sain dans un corps sain Article suivant: Par ce signe , tu vaincras


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site