Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Le roi devrait un peu songer à faire son pré carré

Vous êtes ici : » » Le roi devrait un peu songer à faire son pré carré ; écrit le: 12 novembre 2012 par lamia modifié le 1 août 2018

VaubanAuteur: Vauban , en 1673

Explication

En 1668, après les victoires de la guerre de Dévolution contre l’Espagne, le royaume de France gagne de nouvelles places fortes sur ses marches du Nord et de l’Est. Mais la nouvelle frontière est faite d’enclaves tellement imbriquées qu’elle est difficilement défendable. Ainsi, Tournai, Ypres et Charleroi (en Belgique actuelle) sont au roi Louis XIV, alors que Valenciennes, Saint-Omer et Cambrai restent aux Pays-Bas espagnols ! La guerre ayant repris en 1672, l’ingénieur militaire Vauban écrit au ministre Louvois, le 20 janvier 1673, sans détour comme à son habitude : « Sérieusement, Monseigneur, le roi devrait un peu songer à faire son pré carré. Cette confusion de places amies et ennemies, pêle-mêlées les unes parmi les autres, ne me plaît point. Vous êtes obligé d’en entretenir trois pour une ; vos peuples en sont tourmentés, vos dépenses de beaucoup augmentées et vos forces de beaucoup diminuées.» La solution : « Soit par traité, soit par bonne guerre, si vous m’en croyez, Monseigneur, prêchez toujours la quadrature. Non pas du cercle mais du pré ; c’est une belle et bonne chose que de pouvoir tenir son fait des deux mains. » Il est nommé six ans plus tard commissaire général des fortifications.



En 1705, comme l’indique un document d’état-major, il aura supervisé la fortification de 119 places ou villes, 34 citadelles, 58 forts ou châteaux, 57 réduits et 29 redoutes. Une « ceinture de fer » double (voire triple) qui sécurise la frontière.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles