Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Peter Berger et Thomas Luckmann

Vous êtes ici : » » Peter Berger et Thomas Luckmann ; écrit le: 16 février 2012 par mariouma

Peter Berger et Thomas LuckmannDans La Construction sociale de la réalité (1986), Peter Berger et Thomas Luckamm tentent de montrer que la réalité sociale est le produit d’une élaboration intersubjective par les acteurs sociaux d’un monde social qu’ils objectivent et du recours de ce monde social objectivé dans les relations subjectives que tes acteurs sociaux entretiennent entre eux quotidiennement.

Peter Berger et Thomas Luckamm partent de l’étude d’une situation
quotidienne dans laquelle deux acteurs sociaux au moins ou davantage interagissent entre eux. Ils montrent que cette situation, qu’il qualifient de « relation d’intersubjectivité », est possible uniquement p.me que les acteurs qui y participent disposent d’une connaissance réciproque de la signification des signes qu’ils utilisent.
Toutefois, la situation n’en reste pas moins fragile. En effet, comme elle n’est pas entièrement anonyme, elle est toujours dépendante en dernier ressort des personnes. La compréhension des signes utilisés par l’autre n’est pas certaine, peut rester floue ou provoquer des malentendus. Le langage revêt dans ce sens une importance prépondérante. Il est un moyen de relier différents segments de



la réalité sociale et d’insérer ces différents segments dans un tout signifiant. Il permet aussi la réciprocité et favorise une compréhension très rapide des intentions subjectives. Il donne la possibilité de classer des expériences, de les ranger dans des catégories élargies qui leur donnent sens, c’est-à-dire qu’elles peuvent être détachées des contextes et des personnes. Les classements sont nécessaires à la vie en société. Ils réalisent tout d’abord un « principe d’économie » qui seul peut rendre le monde social vivable, en n’obligeant pas les acteurs à devoir créer en permanence le monde social dans lequel ils vivent. Ils sont aussi une façon d’orienter plus sûrement nos conduites.

Peter Berger et Thomas LuckmannLe monde social est un monde qui repose sur le partage par tous ceux qui y participent de significations détachables des interactions ici et maintenant. Peter Berger et Thomas Luckmann montrent que les « typifications » forment progressivement des « institutions » qui sont des catégories tels que l’Etat, la famille, l’école, lesquelles finissent par être perçues par les individus comme des réalités alors qu’elles ne sont que des constructions. Aussi, le monde social est un monde ordonné à l’intérieur duquel chaque acteur occupe une place, est affecté à un rôle. C’est en jouant ces rôles, en les intégrant, en les vivant que l’individu participe au monde social, qu’il devient pour lui subjectivement réel. A l’intérieur du stock commun de connaissances, il existe des types de rôles accessibles à tous dans la société. Mais il existe aussi des rôles qui ne le sont pas. Ces derniers revêtent une signification particulière : ce sont des rôles d’administrateurs de secteurs particuliers de la connaissance, qui leur ont été socialement distribués. Toute société humaine se construit par une division du travail social. Les activités, qui sont nécessaires au bon fonctionnement de la société, tendent à se multiplier et à se spécialiser. Les individus ne sont plus progressivement capables de remplir la totalité des tâches. Peter Berger et Thomas Luckmann citent l’exemple de la société des chasseurs. A l’origine, les hommes dans cette société partent à la chasse.

C’est l’activité de tous. La division du travail social tend à produire des activités connexes. D’autres individus vont s’occuper de former les futurs chasseurs.

← Article précédent: Article suivant:

Une réponse pour "Peter Berger et Thomas Luckmann"

  1. Anne-Claudette  7 octobre 2017 at 2 h 24 min

    Peter avait une citation intitulé, ” Une des constatations les plus pénétrantes de la sociologie est qur les êtres himains sont à la fois sujets et objets de l’histoire.” Que veut-il dire par cela,

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles