PIERRE DE RONSARD

> > PIERRE DE RONSARD ; écrit le: 5 décembre 2011 par Sophie Robin

1541 Naissance de Pierre de Ronsard, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois.

1536 Ronsard entre au service de la cour royale et devient le page du troisième fils de François 1er, Charles d’Orléans

1537 Attaché à Madeleine de France, Il l’accompagne en Ecosse

1540 Suite à une grosse fièvre et une demi-surdité, il renonce à la carrière des armes

1543 Il reçoit les ordres mineurs de l’évêque du Mans, mais n’est pas ordonné prêtre.

1544 Il se rend au collège de Coqueret, à Paris. Il a pour maître Jean Dorat, un grand helléniste

1547 Ronsard s’inscrit à l’Université où il fait la connaissance de Joachim du Bellay. Ronsard décide de former avec d’autres jeunes poètes — parmi lesquels son ami Joachim du Bellay — un groupe qui prendra le nom de “Brigade” avant d’adopter quelques années suivantes celui de ” la Pléiade” . Ce groupe souhaite définir de nouvelles règles poétiques.

1549 Ronsard compose les Amours de Cassandre, recueil de sonnets Publication de l’Epithalame d’Antoine de Bourbon, Janne de Navarre et l’Hymne de France En avril , paraît sous la plume de du Bellay, la célèbre Défense et illustration de la langue française qui constitue le manifeste du groupe de la “Brigade”

1550 Quatre premiers livres d’Odes et Ode à la Paix

1552 Les Amours, sonnets dédiés à Cassandre

1553 Deuxième édition des Quatre premiers livres d’Odes

1554 Publication du Bocage. Il devient poète puis conseiller et l’aumonier du roi Henri II (qui meurt en 1559)

1555 Publication des Hymnes, des Meslanges, et de la Continuation des Amours

1560 Ronsard devient archidiacre et chanoine et il commenca à réunir ses oeuvres et les publie en 4 volumes

1562 Devenu poète officiel de la cour de Charles IX, Ronsard écrit un certain nombre de discours sur les affaires du pays : Discours sur les misères de ce temps , Remontrance au peuple de France

1563 Réponses aux injures et calomnies des ministres de Genève , discours rédigé contre les protestants genevois. Ronsard prend nettement parti pour le catholicisme

1572 Ronsard a alors pour ambition d’écrire une grande épopée à la louange des vertus françaises. Il entreprend donc la Franciade sur le modèle de l’Énéide, de Virgile. Cette œuvre fut perçue comme un échec par Ronsard lui-même, qui n’en publia que les quatre premiers livres.

1574 A la mort de Charles IX, Ronsard abandonne la Franciade et c’est le début de sa disgrâce.

1578 Il rencontre Hélène de Surgères , une des filles de la Cour de Catherine de Médicis et il lui publia Sonnets pour Hélène. Deuxième édition de ses Œuvres qui comportent deux cent trente huit pièces nouvelles

1580-1584 Ronsard cesse de publier de nouveaux textes. Soucieux de sa gloire posthume, il se consacre à la préparation des éditions de ses œuvres complètes. Troisième édition de ses Œuvres qui comportent trente deux pièces nouvelles

1585 Ronsard meurt le 27 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine.

← Article précédent: Testament de Nobel Article suivant: Remords citations


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site