/*

Souviens-toi du vase de Soissons

Vous êtes ici : Accueil » Citations par thème » Souviens-toi du vase de Soissons

ClovisAuteur : Clovis , vers 486

Explication

Après la chute de l’Empire romain d’Occident en 476, plusieurs chefs de guerre se disputent ses lambeaux. Clovis, roi des Francs saliens, dirige un territoire situé tout au nord de la Gaule, avec pour capitale Tournai (en Belgique actuelle). Vers 486, à Soissons, il défait un rival, le roi Syagrius, et règne désormais sur le nord de la Seine.

L’évêque Grégoire de Tours raconte l’épisode un siècle plus tard dans son Histoire des Francs. Clovis ne s’était pas encore converti au christianisme mais entretenait déjà de bonnes relations avec la puissante Église de Rome. C’est pourquoi, après le pillage de toute la région qui avait suivi la victoire, il retrancha du butin un magnifique vase liturgique réclamé par un évêque (peut-être Remi de Reims). Clovis s’adressa ainsi à ses troupes : « Je vous prie, mes braves guerriers, de vouloir bien m’accorder, outre ma part, ce vase que voici. » Furieux de voir cet objet de métal précieux échapper au tirage au sort, un soldat le frappa avec sa francisque: «Tu ne recevras ici que ce que le sort t’attribuera vraiment », lança-t-il par défi au roi, qui garda son sang-froid.

Le vase sacré fut sans doute bosselé (et non pas cassé), mais Clovis le renvoya à l’évêque. Un an plus tard, il passa ses troupes en revue. Reconnaissant le guerrier, il le sermonna : « Personne n’a des armes aussi mal tenues que les tiennes, car ni ta lance, ni ton épée, ni ta hache ne sont en bon état. » Aussitôt, il lui arracha sa hache, la jeta à terre puis lui fendit le crâne lorsqu’il se baissa pour la ramasser. Avec ce commentaire : « Voilà ce que tu as fait au vase de Soissons. » Une variante simplifiée a connu un grand succès : « Souviens-toi du vase de Soissons. »
On a parfois vu dans cette scène un trait de rancune, voire de cruauté. Sans doute Grégoire de Tours a-t-il voulu montrer de façon spectaculaire le respect qu’avait ce roi encore païen pour les biens sacrés de l’Église. Et le sort réservé aux impies.

Vidéo : Souviens-toi du vase de Soissons

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Souviens-toi du vase de Soissons

 

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié