Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Autrui : Tout ce qui est commun , dans le désir signifie non l’harmonie mais le conflit

Vous êtes ici : » » Autrui : Tout ce qui est commun , dans le désir signifie non l’harmonie mais le conflit ; écrit le: 13 septembre 2013 par imen modifié le 22 août 2018

girardRené Girard a dénoncé à maintes reprises les périls du mimétisme qui gouverne nos comportements, et notamment ses conséquences dévastatrices. Mais pourquoi la similitude des désirs impliquerait-elle le  conflit ?

Pour Girard, autrui est la véritable source d’un grand nombre de mes désirs, parce que j’ai spontanément tendance à désirer ce que lui-même désire. Plus une femme est convoitée, par exemple, plus elle est entourée ce d’une aura de prestige qui la rend attirante à mes yeux, que je le veuille ou pas. Ainsi, le désir de ce que l’autre désire devient désir de ce qu’il a, puis désir de ce qu’il est, conduisant les hommes à s’imiter 1rs uns les autres. Mais surtout, dès lors que je veux la même chose qu’autrui, celui-ci s’impose comme un rival et un obstacle à l’appro­priation de l’objet de mon désir. C’est pourquoi la similitude des désirs conduit inévitablement les individus vers la concurrence et la jalousie sociales.



Ce phénomène est particulièrement visible dans nos sociétés qui exacer­bent la rivalité en vue de la consommation. Par le jeu de la publicité et des icônes de mode auxquelles chacun veut ressembler, les individus sont en effet invités à se surpasser les uns les autres, alimentant par là même la machine économique. Cet antagonisme est certes bénéfique au fonctionnement du marché, mais il produit également des tensions dangereuses car, au fond, l’individu « qui nous empêche de satisfaire un désir qu’il nous a lui-même suggéré est vraiment objet de haine ».

Vidéo: Autrui: Tout ce qui est commun , dans le désir signifie non l’harmonie mais le conflit

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles