Andy Goldsworthy

> > Andy Goldsworthy ; écrit le: 11 avril 2012 par Hela

Né en 1956 à Cheshire en Grande-Bretagne. Andy Goldsworthy fait ses études au Bradford Art College (1974-1975) et à la Preston Polytechnic à Lancaster (1975-1978). Sa première exposition personnelle a lieu en 1985. Depuis la fin des années soixante-dix, il élabore une œuvre dans la tradition du Land Art. Il vit et travaille à Penpont dans le Dumfriesshire.

Œuvre.

Andy Goldsworthy découvre un lieu en marchant, puis réalise des installations avec des matériaux et des outils trouvés dans la nature (terre, neige, glace, pierres, feuilles, fleurs, os, etc.). Il les tresse, les empile, les colle avec de la glace, les agrafe avec des épines, les soude avec de la salive et construit des sculptures qui prennent d’autres formes naturelles: «Boules, taches, lignes, arches et spires.» Ces pièces, qui vont du minuscule au grand format, sont le plus souvent éphémères; des photographies en gardent la trace. Le texte-légende des clichés indique le matériau utilisé, le lieu, la date, les réflexions de l’artiste sur le temps, la méthode de «fabrication» (par exemple, pour Yorkshire Sculpture. Park, West Bretton, 25 octobre 1987: «Feuilles de sorbier disposées autour d’un trou/recueillant les dernières feuilles/ presque achevé / chien qui bondit dans le trou / tout recommencé / disposé dans l’ombre par une journée ensoleillée et venteuse»).

Dans les années quatre-vingt-dix, il fixe l’empreinte de son corps en restant «allongé jusqu’à ce qu’il pleuve ou neige / attendu que le sol soit mouillé ou couvert de neige pour me lever» (série des Ombres). Il réalise des installations avec de l’argile qui, en séchant, se craquelle et laisse apparaître les surfaces recouvertes ou souligne les espaces au moyen de murs de pierres qui serpentent dans la nature, de cairns (Dôme troué en ardoise, Jardins botaniques royaux, Édimbourg, 1990 ou Cairns, Réserve géologique, Digne, 1999-2003).

Propos de l’artiste.

«Chaque empilement est bien plus que la somme de ses éléments. Il y a des  cairns de lumière, de couleur, de froid, d’eau… et de pierres. J’ai uni entre eux le clair de lune, le soleil couchant, la marée montante, la gelée ferme.»

Vidéo : Andy Goldsworthy

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Andy Goldsworthy

https://www.youtube.com/embed/O9TyHzP-8b8

← Article précédent: Robert Gober Article suivant: Léon Golub


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site