Carlos Ginzburg

> > Carlos Ginzburg ; écrit le: 11 avril 2012 par Hela

Né en 1946 à Buenos Aires en Argentine. Carlos Ginzurg s’installe à Paris en 1972 pour «résoudre  la contradiction de vivre en Argentine et de faire un travail artistique européen ». Sa première exposition personnelle a lieu en 1977. Il est d’abord proche du collectif d’art sociologique puis du groupe Untel de devenir l’un des représentants de l’Art fractal. Il vit et travaille à Paris.

Œuvre.

Les premiers travaux de Carlos Ginzburg se réfèrent  aux écrits de Claude Lévi-Strauss; il fait d’art en voyageant (1972-1982). Dans les années quatre-vingt, il vient au fractalisme, qui veut que “la structure de l’œuvre émerge du chaos et du désordre», qui montre «la dimension anthropologique cyberespace et des biotechnologies». Ses images hybrides surgissent à travers un système de réseaux grouillants, enchevêtrés et peuvent être regardées  différemment selon la position du spectateur par rapport au tableau. Il réalise des œuvres de grand format, très colorées, en usant de techniques

mixtes (numérique, photo, collage, peinture). On y retrouve de manière récurrente un petit personnage noir au corps diffracté, l’Homo fractalus, un double de l’artiste, ainsi que des représentations des lan­gages, de la société, de la nature (Cyber-fractal, Dieu- Monde-Homme, 1998). Il montre également des tableaux de format plus petit, présentés en instal­lation (Amassement fractal, 1992).

 Propos de l’artiste.

«Le paradigme chaotique fractal dans l’art affirme une hétéronomie non fragmentaire ni réplicative mais complexe, structu­rée selon la tétralogie désordres-interactions-ordres- auto-organisation déployée dans le champ physico- bio-anthroposocial. La vie, entre le cristal et la fumée.»

Vidéo : Carlos Ginzburg

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Carlos Ginzburg

← Article précédent: Gilbert &George Article suivant: Domenico Gnoli


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site