Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Dieter Roth

Vous êtes ici : » » Dieter Roth ; écrit le: 26 avril 2012 par Hela

Dieter RothNé en 1930 à Hanovre en Allemagne. En 1943, Dieter Roth émigre en Suisse avec sa famille. En 1946 et 1947, il suit les cours de l’école de Saint-Gall avant de devenir graphiste. En 1949, il réalise ses premiers collages avec des images de couleur découpées dans des livres. Sa première exposition personnelle a lieu en 1958. Tout au long de sa carrière, il dit vivre dans des «endroits comme l’Enfer, l’Allemagne, les États- Unis, l’Angleterre, la France, la Chine, la Russie, le Paradis, avec Dieu, les Anges, le Christ, Bouddha, la merde, la pisse et la peur». Dieter Roth est mort en juin 1998.

Œuvre

Dans les années cinquante, Dieter Roth, artiste néo-dada, proche de Daniel Spoerri, exécute des sculptures-nourriture avec du pain cuit car « [il comprend] la civilisation comme quelque chose où chacun dévore l’autre». Dans les années soixante, il réalise des happenings, des films et travaille comme designer. Dans les années soixante-dix, il collabore avec d’autres artistes: Stefan Wewerka (1970), Arnulf Rainer (1973-1976), Richard Hamilton (1975- 1977). En 1975, il fonde sa maison d’édition et crée le Journal pour tous. Il s’y exprime en compagnie d’artistes, d’enfants, de personnes de toutes opinions… Dans les années quatre-vingt, il fait des films, des photos, des natures mortes en forme de collage comme un «compte rendu de la vie quotidienne» [Diary, 1982). Il prend des empreintes de son atelier (série des Studio Tisch, 1984-1991), voire du parquet de son atelier, qu’il présente comme un tableau (The Floor, 1992).



 Propos de l’artiste

«Alors j’ai fui aux États- Unis, pays rempli d’horribles cannibales, bouchers, chrétiens et autres. Pissant, chiant dans mes pantalons horriblement mouillés, j’ai survécu, cannibale brut et hurlant, enfant naturel de la terreur et de la peur, ruant, chiant, buvant et pissant. Je change de pays, je me retrouve habitant des boucheries, cannibale du destin, de la rage, des pleurs, des peurs et de la merde, de la pisse, du sang et de la merde, enfant naturel de la peur, un assassin qui surplombe l’enfer.»

Vidéo : Dieter Roth

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Dieter Roth

https://www.youtube.com/watch?v=FIfO5UYVq0k

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles