Mimmo Rotella

> > Mimmo Rotella ; écrit le: 26 avril 2012 par Hela modifié le 8 octobre 2018

Né en 1918 à Catanzaro en Italie. Domenico Rotella, dit Mimmo Rotella, fait ses études à l’Accademia : Belli Arti de Naples. Sa première exposition personnelle a lieu en 1951. Après un séjour à l’université de Kansas City aux États-Unis, il revient à Rome en 1953 et décide de ne plus peindre car «tout a été fait en peinture». Il vit et travaille à Milan en Italie.

Œuvre

A partir de 1953, Mimmo Rotella décolle des affiches lacérées, presque monochromes, les maroufle sur toile et met en évidence un language  de la rue, abstrait et poétique. En 1961, il se joint aux Nouveaux Réalistes, son constat devient social et politique. Il reprend des affiches de cinéma, spectacles, des manifestes et compose des natures mortes expressives. En 1964, il est l’un des initiateurs du Mec Art (Mechanical photo-reportage). Il  reporte sur ses toiles les photos des affiches prélevées. En 1967, en plastifiant ses photos, il imagine l’«artypo-plastique». En 1980, il utilise comme support des «sur-affiches» vierges, et prélève graffitis, bombages et slogans (série des Couvertures. En 1984, il entreprend un ensemble de peintures néo-expressionnistes, d’images du cinéma. Depuis 1987, il s’approprie de grands panneaux de métal recouverts d’affiches sur lesquelles il peint la série des SurPeintures.

Propos de l’artiste

«En 1984, j’ai commencé à repeindre des images de cinéma sur toile. Je voulais que les gens sachent que la peinture a changé par rapport à la technique et aux images. Je voulais qu’ils comprennent que la peinture au sens traditionnel, c’est fini.»

← Article précédent: James Rosenquist Article suivant: Dieter Roth


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site