Emilio Vedova

> > Emilio Vedova ; écrit le: 27 avril 2012 par Hela modifié le 23 août 2018

Né en 1919 à Venise en Italie. Emilio Vedova doit travailler à l’usine dès l’âge de onze ans et pratique la peinture et le dessin en autodidacte. En 1942, il est membre du groupe milanais Corrente, qui s’oppose au régime fasciste. En 1946, il est cofondateur du Fronte Nuovo delli Arti. Sa première exposition personnelle a lieu en 1951. En 1952, il adhère au Gruppo degli Otto. En 1960, il reçoit le grand prix de Peinture de la Biennale de Venise. Il vit et travaille à Venise.

 Œuvre

En 1942, Emilio Vedova utilise un langage pictural informel proche de l’Abstraction lyrique. Après 1946, il symbolise dans des Géométries noires (1946-1950), des grilles hachées, la violence de l’après-guerre. À partir de 1953, il manifeste encore sa révolte dans des peintures gestuelles [Cycle de la protestation). À partir des années soixante, il travaille par grands cycles. Il assemble des objets dans les

Séries de Multiples ou d’Espace /Multiple/Lumière, crée les Plurimi, des collages en mouvement. Il revient ensuite à une peinture informelle, très colorée avec les séries BB et Rosso. Dans les années quatre-vingt, il réalise les Disques et les Oltre. Il y traite de l’espace : de grands cercles en bois, Installés debout, au centre de la pièce, en équilibre, au mur ou au sol, apparaissent comme des métaphores de l’énergie, du monde, de l’univers. En 1995, il entreprend l’ensemble des Disques-Plurimi, objets peints et mobiles.

Propos de l’artiste

«Je suis peintre… c’est difficile pour moi de m’exprimer au moyen d’un autre “langage” – contre toute explication, je ne me comprends pas – la lecture des signifiants doit se faire d’elle-même, dans un élan, une propulsion intérieure.»

Vidéo : Emilio Vedova

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Emilio Vedova

← Article précédent: Franz West Article suivant: Geer Van Velde


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site