Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

George Condo

Vous êtes ici : » » George Condo ; écrit le: 6 avril 2012 par Hela

George CondoNé en 1957 à Concord aux États-Unis. George Condo arrive à New York au début des années quatre-vingt et travaille à la Factory d’Andy Warhol. Sa première exposition personnelle a lieu en 1983. Il décide alors qu’à  l’intérieur de ce qu’ils appellent la mort de la peinture, il y a plus de vie que dans ce qu’ils appellent la vie». Il vit et travaille à New York.

Œuvre.

George Condo investit l’histoire de l’art et en donne sa version «abstraite-figurative». Il correspond librement avec un imagier «préexistant» Velázquez, David, Picasso, Bacon, Dali, Pollock, etc.) pour éclairer et mettre en perspective ses visions des corps et des espaces. Il peint des portraits, des vanités, des natures mortes, «toute une collection de choses». Puisque peindre, c’est être et dire, il s’autorise l’image, parfois la signature à l’endroit de la toile, et même la désignation par un titre.



Félix Guattari disait de lui; «Bref, vous ré-inventez l’art moderne, plutôt que de le nier massivement. Vous remontrez par votre “ passage à l’acte ” inconscient que la peinture, en tant que processus novateur de réduction de subjectivité, est encore et toujours possible, à la condition d’être reprise à l’état naissant» Dans les années quatre-vingt-dix et 2000, il réalise également des sculptures (têtes) et des collages (Lies, Lies, Lies, 1997).

Propos de l’artiste.

« Mon principal désir est de bannir toutes les affectations insipides de la vie de tous les jours: celles qui s’accrochent comme des parasites, jusqu’au dernier instant, à la toile blanche et vierge […]. Représenter le “ ça ” comme “ça ”, c’est ça la victoire.»

Vidéo : George Condo

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : George Condo

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles