Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Hervé Télémaque

Vous êtes ici : » » Hervé Télémaque ; écrit le: 27 avril 2012 par Hela

Hervé TélémaqueNé en 1937 à Port-au-Prince à Haïti. Hervé Télémaque s’installe à Paris en 1961 après avoir fait des études à l’Art Students League de New York (1957-1960). En 1964, il participe à l’exposition «Mythologies quotidiennes» au musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Sa première exposition personnelle a lieu en 1964. Il prend la nationalité française en 1985. Il vit et travaille à Villejuif près de Paris.

Œuvre

Pendant une première période, Hervé Télémaque s’inspire d’images de publicité, de bandes dessinées, de magazines et les reprend dans des toiles presque analytiques, peintes de couleurs disposées en aplats. Il voudrait «être une sorte d’indicateur des objets paradoxaux» et souligne le caractère ambigu du ciseau, de la canne, de la ceinture… Pendant les années soixante-dix, il exécute essentiellement des collages, des dessins. Il présente des Passages puis des séries de Selles et de Maisons rurales – « bouts de tableaux abstraits imitant la nature, épures imprécises d’architecte ». Au début des années quatre- vingt, il revient à la peinture «matière parlante» et réalise des assemblages d’objets, de figures, de collages, montre des toiles où il souligne toujours la symbolique auto-référencée de l’objet : « Le fil conducteur est l’autobiographie» (série des Chambres noires, 1990- 1991). Dans certaines compositions, les éléments figuratifs semblent découpés, apparaissent fragmentés dans l’espace du tableau (Témoins, 1998). Il emploie librement la couleur et ajoute mots, inscriptions. Tout au long de son œuvre, il évoque ses origines haïtiennes son rapport à la négritude, de Petit Célibataire un peu  nègre et assez joyeux (1964) à Nègrerie (1974) ou à  Haitian Way (1991). Il illustre de dessins, de lithographies et de gravures de nombreux ouvrages et réalise des œuvres monumentales pour des commande (Vallée de l’Omo, Cité des sciences de la Villette, Paris.



Propos de l’artiste

«Je suis marqué par lyse et par le surréalisme. Cela recoupe ma conviction  qu’il y a des archétypes de formes, de couleurs, d’ambiance, sur lesquels nous avons tous le même savoir

Vidéo : Hervé Télémaque

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Hervé Télémaque

https://www.youtube.com/watch?v=baZUk9hg1F4

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles