Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Julio Le Parc

Vous êtes ici : » » Julio Le Parc ; écrit le: 17 avril 2012 par Hela

Julio Le ParcNé en 1928 à Mendoza en Argentine. Julio Le Parc fait ses études aux Beaux-arts de Buenos Aires (1943-1946 et 1955-1958), tout en exerçant différents métiers. Il s’installe à Paris en 1958. En 1960, il est cofondateur du GRAV (Groupe de recherche d’art visuel), mouvement qui veut proposer un art accessible à tous. Sa première exposition personnelle a lieu en 1966. La même année, il reçoit le grand prix de Peinture de la Biennale de Venise. Il vit et travaille à Cachan (Val-de-Marne), près de Paris.

Œuvre

À partir de 1960, Julio Le Parc décide de se battre «contre le poids énorme de la tradition artistique et des conditionnements qu’elle exerce». Il pense qu’«il faut agir, agir même au risque de se tromper». Il effectue des recherches sur la fonction des couleurs, travaille à partir de séquences et de progressions mathématiques pour obtenir des résultats optiques.



Il crée des environnements technologiques, des œuvres pénétrables (ensemble des Labyrinthes), des mobiles cinétiques à l’aide de prismes lumineux en Plexiglas, de miroirs vibrátiles. Il construit des objets ludiques – tabourets ou chaussures à ressort, lunettes pour «vision autre# faites de lamelles de métal ou de verre… ; il veut générer « un climat de foire, de gaieté, de spontanéité parmi les visiteurs de [ses] expositions». Depuis les années quatre-vingt, il peint des toiles très colorées, faites de spirales, de courbes et de points, les séries des Modulations et des Alchimies. Il conçoit des spectacles pyrotechniques et musicaux. Il continue à travailler sur la lumière, arrange des projections de rayons lumineux, en continu, alternés, en contorsion, la combine à des éléments réfléchissants (Lumière visualisée C, 1996).

Propos de l’artiste

«Combattre toute tendance au stable, au durable, au définitif; tout ce qui accroît l’idée de dépendance, d’apathie, de passivité lié aux habitudes, aux critères établis, aux mythes – et autres schémas mentaux nés d’un conditionnement complice avec les struc­tures au pouvoir.»

Vidéo : Julio Le Parc

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Julio Le Parc

https://www.youtube.com/watch?v=GGxd-13CZOw

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles