Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Biographie Karl Marx

Vous êtes ici : » » Biographie Karl Marx ; écrit le: 16 novembre 2011 par La rédaction

Biographie Karl Marx



Marx

Karl Marx est philosophe politique, économiste et révolutionnaire allemand, cofondateur avec Friedrich Engels du socialisme scientifique, il demeure l’un des penseurs qui a le plus marqué le XXe siècle.

Il est célèbre pour sa conception matérialiste de l’Histoire, sa description des rouages du capitalisme, et pour son activité révolutionnaire au sein des organisations ouvrières en Europe. Sa théorie est à l’origine de l’établissement de régimes politiques communistes dans de nombreux pays.

Karl Marx issu d’une famille de la bourgeoisie d’origine juive convertie au protestantisme, il est né à Trèves le 5 mai 1818. Après avoir obtenu son baccalauréat, Marx entre à l’université, d’abord à Bonn, en octobre 1835, pour y étudier le droit, puis à Berlin, à partir de mars 1836 où il se consacre à l’histoire et à la philosophie. Il finit ses études en 1841 par la présentation d’une thèse de doctorat rédigée en grec ancien : Différence de la philosophie de la nature chez Démocrite et Épicure

À Berlin, Karl Marx appartient au des hégéliens de gauche, ce cercle s’était lancé dans une critique de la théologie à partir de 1836 et avait commencé à se tourner vers le matérialisme par opposition à l’idéalisme hégélien.

En 1842, peu après l’appariation de son premier article dans le journal de Cologne, « Rheinische Zeitung », de tendance démocratique révolutionnaire, Marx devint rédacteur en chef de ce journal. Ses opinions politiques étaient radicales, mais il n’était pas encore communiste.



Ses critiques sur les conditions politiques et sociales de l’époque, publiées dans Rheinische Zeitung, lui valurent les foudres des autorités prussiennes, qui firent interdire le journal et poussèrent Marx à quitter le pays.

À l’automne 1843, Marx part pour Paris afin d’étudier de manière approfondie la philosophie et les sciences politiques, il adopte donc, l’idéologie communiste et fréquente les cercles d’ouvriers socialistes français et allemands émigrés.

En 1844, Karl Marx et Engels collaborent pour expliquer systématiquement les principes théoriques du communiste scientifique et organisent un mouvement international de la classe ouvrière tournée vers ces principes.

En 1845, Marx se réfugia à Bruxelles où il organise et dirige un réseau de groupes révolutionnaires dispersés à travers l’Europe et connus sous le nom de Comités de correspondance communistes et qui prend le nom de Ligue communiste en 1847.
Marx et Engels prennent une place prépondérante lors du second congrès du comité et rédigent le Manifeste de la Ligue, connu sous le nom de Manifeste du Parti communiste, qui paraît en février 1848.

En 1848, des révolutions éclatèrent en France et en Allemagne, Karl Marx est de retour à Paris puis il part pour la Cologne pour y devenir rédacteur en chef de la Nevue Rheinische Zeitung

Avec la victoire de la contre-révolution, Marx est poursuivi devant les tribunaux et il est expulsé 16 mai 1949.

Il retourne alors à Paris dont il est de nouveau chassé après la manifestation du 13 juin 1849 mais part ensuite pour Londres où il résidera le restant de ses jours.

En Angleterre, Marx poursuit des travaux théoriques acharnés, il travaille à la construction d’un mouvement communiste international et rédige à cette période plusieurs ouvrages considérés comme des grands classiques de la théorie communiste.

La vie de Marx en exil est extraordinairement difficile comme en témoigne sa correspondance.

Karl Marx s’éteint paisiblement dans son fauteuil le 14 mars 1883.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Autre top articles