➔ CITATIONS ET PROVERBES

Panamarenko

Vous êtes ici : » » Panamarenko ; écrit le: 20 avril 2012 par Hela

Né en 1940 à Anvers. Panamarenko suit les cours de l’Académie royale des beaux-arts à Anvers (1955- 1960) et s’initie aux sciences physiques à la Bibliothèque scientifique d’Anvers. Il déclare: «Lorsqu’on fait quelque chose, c’est toujours lié à tout, aussi bien à la science qu’à l’art.» Sa première exposition personnelle a lieu en 1966. Il publie la revue Happening News( 1964-1965) puis le Mécanisme de la gravitation (1975). Il vit et travaille à Anvers.

 Œuvre

Dans les années soixante, Panamarenko réalise des happenings. Il organise une course-pour- suite avec la police contre sa Cadillac, installe un fauteuil de glace dans un jardin public ou crée la peinture la plus lourde du monde en fer, plomb et zinc. En 1966, il conçoit les Chaussures magnétiques, aimantées, pour marcher au plafond. A partir de 1967, il décline des séries de dessins, de textes, de machines et essaie de montrer au monde «une espèce de produit de découverte». En 1967, avec pour objet de réaliser l’engin spatial idéal, il construit son premier aéroplane. Depuis, il multiplie sa production d’objets poétiques et aventureux, de «quelque chose qui ne se laisse pas peindre». Il propose des bicyclettes volantes (Méganeudon), des voitures en caoutchouc (Prova et Pollstes), des projets d’engins pour se déplacer sous la mer (Baleine, Physalie), un aérostat (1969-1971), dont le premier vol a lieu en 1971, des hélicoptères-sac-à-dos (Rugzaks), des Cigares volants, un vaisseau spatial magnétique, des oiseaux dont les plumes sont des capteurs solaires…

Propos de l’artiste

«Ce qui m’intéresse, ce sont les rapports de force entre les choses, les matériaux qu’il est nécessaire d’utiliser pour rendre un appareil viable, et qui déterminent aussi la forme. […] La plupart du temps la forme la plus logique est aussi la forme la plus belle. De toute façon, beau ou non, le principal est de créer un objet dont je puisse dire: cela valait la peine que je m’en sois occupé ; un objet au sujet duquel on ne soit pas obligé de se demander: est-ce de l’art ou non?»

Vidéo : Panamarenko

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Panamarenko

https://www.youtube.com/embed/roqb5ytI8ZE



← Article précédent: Jules Olitsky Article suivant: A. R. Penck

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles