➔ CITATIONS ET PROVERBES

Philippe Parreno

Vous êtes ici : » » Philippe Parreno ; écrit le: 20 avril 2012 par Hela

Né en 1964 à Oran en Algérie. Après des études aux Beaux-arts de Grenoble, Philippe Parreno présente sa première manifestation personnelle, Fleurs vidéo, sur Canal + en 1987. Depuis, artiste multimédia, il essaie «d’écrire et penser dans toutes les dimensions». En 1997, il fonde, avec Pierre Huyghe et Charles de Meaux, Anna Sanders Films SARL, une société de production de cinéma. Il vit et travaille à Paris.

Œuvre

Philippe Parreno propose des pièces-installations autoréférencées, intervient dans les galeries et les musées, souvent en collaboration avec d’autres artistes ou «témoins» (la Peur des anges, 1992). Il réalise des films, des vidéos, où il s’interroge sur le rôle et la mythologie de l’art, de l’artiste, du critique: Mais où sont les aventuriers dans fart? Pour No More Reality, en 1991, il se met lui-même en scène, artiste-autiste borborygmique. Pour la Nuit des héros, en 1994, il montre le parcours initiatique d’un jeune critique d’art et filme le critique Nicolas Bourriaud dans un rôle entre fantasme et réalité. En 2000, avec Dominique Gonzalez-Foerster et Pierre Huyghe, il achète un personnage de manga, Ann Lee (Ann Lee, Any Where out of the World). Avec l’image de synthèse, créée par une société japonaise, ils réalisent des projets individuels et collectifs, racontent et animent la vie virtuelle. Il poursuit  par ailleurs ses installations vidéo et sonores en regard des concepts de superposition, de référence à l’histoire  du cinéma ou aux médias, de la relation au temps

 Propos de l’artiste

«On doit pouvoir changer ­de vitesse comme ça, première, deuxième, troisième On ne peut plus s’installer devant une image ou dans un espace comme au temps du premier degré, on y glisse fatalement pour être précipité en bas des significations…»

Vidéo : Philippe Parreno

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Philippe Parreno

https://www.youtube.com/embed/uEf0GtVlCzw



← Article précédent: Claudio Parmiggiani Article suivant: Dennis Oppenheim

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles