Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Thomas Ruff

Vous êtes ici : » » Thomas Ruff ; écrit le: 2 mai 2012 par Hela modifié le 13 février 2015

Thomas RuffNé en 1958 à Zell am Harmersbach en République fédérale d’Allemagne. Au début des années quatre-vingt, Thomas Ruff décide de se consacrer à la photo et devient l’élève de Bernd Becher à la Kunstakademie de Düsseldorf. Sa première exposition personnelle a lieu en 1981. Il vit et travaille à Düsseldorf.

Œuvre

Après une première série d’intérieurs (1979-1983), Thomas Ruff entreprend en 1984 un ensemble de Portraits en couleur, qui sont comme des photos d’identité géantes (trois fois plus grandes qu’en réalité, 206 x 165 cm.) Il photographie ses amis, des étudiants de la Kunstakademie de Düsseldorf, des gens de sa génération. Il fixe ses modèles le plus souvent de face, sur un fond neutre. Il n’intervient jamais sur les détails de coiffure, de maquillage ou d’habillement. Il enregistre le réel. Depuis 1987, il travaille en parallèle à une série de photos de Maisons (1987-1989). Il les cadre dans le sens de la longueur et présente un état des lieux de l’architecture urbaine.



Il photographie froidement – sans donner aucun effet, sans chercher à en souligner artificiellement l’aspect neuf ou vétuste – des pavillons, des tours, des cités, des bâtiments industriels ou des immeubles de bureaux. Il entreprend également une série d’images d’étoiles, de cosmogonies en noir et blanc. Dans les années quatre-vingt-dix, il prend des photos de Nuits (1992), des images vertes qui «pourraient être une scène de crime», de constellations (Étoiles, 1990- 1991), de Vues stéréoscopiques (1994-1996). Il montre aussi des photographies de journaux, des photomontages à dimension politique (Affiches, 1996-1997). Il retravaille ses Autres Portraits avec des effets de flou ou de superposition (1994-1995) et fait une série de nus (Nus, 2002).

Propos de l’artiste

«Ma génération, peut-être celle d’avant aussi, a grandi avec la photographie, la télévision, les magazines. Le contexte était différent il y a cent ans. La photographie est devenue le médium le plus influent du monde occidental. Aussi aujourd’hui, vous n’êtes pas obligé de peindre pour être un artiste. Vous pouvez utiliser la photographie de manière réaliste, “sachlich” [objective]. Vous pouvez même faire des photos abstraites. Elle est devenue autonome.»

Vidéo : Thomas Ruff

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Thomas Ruff

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles