Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ CITATIONS ET PROVERBES

Victor Vasarely

Vous êtes ici : » » Victor Vasarely ; écrit le: 30 avril 2012 par Hela

Victor Vasarely - Victor VasarelyNé en 1906 à Pécs en Hongrie. Victor Vasarely fait ses études de médecine (1925-1927), s’inscrit aux Beaux-arts (1927-1929) puis au Bauhaus de Budapest où il devient l’élève de Sandor Bortnyik (1929-1930). Sa première exposition personnelle a lieu en 1930 à Budapest; il s’installe à Paris la même année. Dans les années quarante, il abandonne les arts appliqués et opte pour une création picturale abstraite. En 1955, il définit l’Art cinétique dans le Manifeste jaune. En 1965, il participe à l’exposition «Responsive Eye» à New York, qui consacre l’Art optique (Op Art). En 1976, il crée la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence, dans un bâtiment de seize volumes hexagonaux qu’il conçoit entièrement, pour concrétiser sa conception de l’intégration de l’art dans la cité. Il met en place un Centre d’Art contemporain et un laboratoire de rencontre et de recherche pour les architectes, les artistes, les ingénieurs, les urbanistes… Victor Vasarely est mort en 1997 à Annet-sur-Marne en France.

Œuvre

Pendant une première période, Victor Vasarely crée un alphabet plastique dont les combinaisons infinies doivent donner naissance à un « art cérébral et méthodique». Se suivent Fille-fleur, l’Échiquier, Zèbres. Entre 1935 et 1947, il vient à une figuration plus classique et peint portraits, natures mortes et paysages. De 1947 à 1958, il crée un ensemble inspiré par Belle-lsle-en-Mer, montre «la géométrie interne de la nature» et élabore un nouvel alphabet plastique: périodes Denfert (1951 -1958), Cristal-Gordes (1948-1958), Noir-Blanc (1954-1960). Puis il propose un «folklore planétaire», ses compositions se complexifient, se dynamisent, «deux éléments géométriques s’emboîtent l’un dans l’autre, se combinent se permutent», il assemble des éléments pour se rapprocher de la «structure cellulaire», des galaxies (périodes Gestalt, Vonal, Vega). Il s’intéresse à la physique, à l’architecture, à l’industrie… Victor



Vasarely, humaniste, «veut croire au progrès et opter pour lui»; son langage plastique sera universel et fera le bien de tous. On retrouve ses modules colorés sur tous les panneaux d’affichage parisiens, à la Faculté des sciences de Jussieu, à Paris.

Propos de l’artiste

«Je ne propose pas de modèles idéologiques ou sentimentaux à mes contemporains […]. Relier le degré d’art à la quantité de souffrance endurée est une idée récente et romantique : Verlaine, que les enfants poursuivaient à coups de cailloux; Baudelaire, dandy funèbre, distillant son mépris à travers des vapeurs d’opium. »

 

Vidéo : Victor Vasarely

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Victor Vasarely

https://www.youtube.com/watch?v=MMkF60caW4Q

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié