➔ CITATIONS ET PROVERBES

Je vous demande de vous arrêter !

> > Je vous demande de vous arrêter ! ; écrit le: 28 mars 2012 par lamia


Auteur : Edouard Balladur, en 1995

Explication

À la fin de 1994, tous les sondages donnent le Premier ministre gagnant l’élection présidentielle du printemps. C’est ce qui décide Édouard Balladur à se lancer dans la compétition, quitte à affronter Jacques Chirac, au plus bas. Le chef du RPR (et qui est resté, théoriquement, le chef de la majorité parlementaire depuis 1993) déplore la trahison de son « ami de trente ans». Mais au soir du premier tour, le 23 avril 1995, c’est un Premier ministre particulièrement énervé qui se présente devant les caméras.

« Ça suffit ! Taisez-vous, s’il vous plaît… », ordonne-t-il aux militants qui scandent son nom. Et pour cause : « C’est M. Chirac et M. Jospin qui seront présents au second tour de l’élection présidentielle. » Ces deux noms sont hués. Mais Édouard Balladur intervient sèchement, deux fois : « Je vous demande de vous arrêter ! » Et il appelle à voter pour Jacques Chirac.

Plantu, à la une du Monde, l’a souvent caricaturé en aristocrate perruqué en chaise à porteurs, sous le règne de Louis XV. La caricature s’est instal¬lée dans les esprits, il est vrai que Balladur semblait bien mal à l’aise au contact du peuple, que ce soit dans le métro (« Je trouve qu’il fait chaud ») ou en se hissant sur une table en fin de banquet. «Je vous demande de vous arrêter » : cette phrase est tout à son honneur. Mais elle colle trop bien avec le personnage médiatique; on l’a retenue en oubliant souvent son contexte. Et puis les Français, eux aussi, ne lui ont- ils pas demandé de s’arrêter ?


Vidéo : Je vous demande de vous arrêter !

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Je vous demande de vous arrêter !

https://www.youtube.com/embed/haOMtAN2eFM

← Article précédent: Je crois aux forces de l’esprit , et je ne vous quitterai pas Article suivant: Une fracture sociale se creuse


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles