➔ CITATIONS ET PROVERBES

Robert Motherwell

Vous êtes ici : » » Robert Motherwell ; écrit le: 19 avril 2012 par Hela

Né en 1915 à Aberdeen aux États-Unis. De 1932 à 1938, Robert Motherwell fait des études de philosophie à Stanford et à Harvard. Il suit aussi des cours à la California School of Fine Arts de San Francisco. Sa première exposition personnelle a lieu en 1939. Après un voyage en Europe où il rencontre les surréalistes, il expérimente l’écriture automatique. En 1940, il s’installe à New York. En 1944, il expose des peintures abstraites et des collages chez Peggy Guggenheim et devient l’un des artistes phares de l’Expressionnisme abstrait. Robert Motherwell est mort en 1991 à Provincetown.

Œuvre

Le thème de l’enfermement – né d’une cristallisation autour du choc que produit sur lui la guerre d’Espagne – est permanent dans l’œuvre de Robert Motherwell. De la Petite Prison espagnole (1941) à Pancho Villa, mort et vivant (1943), à la série des Élégies espagnoles (1948 à 1965), ses taches ovales, motifs géométriques, noires ou

blanches puis colorées, sont toujours comprimées entre des barres verticales. Il développe une expression picturale fondée sur des notions proches de la psychanalyse. Il accepte «une signification» à ses abstractions : noir pour « la mort et l’angoisse», blanc pour «la vie et l’éclat». À partir de 1967, sa théorisation poétique autour du vide métaphysique se décline en de très grands formats colorés : la série des Open.

Propos de l’artiste

«Tout peintre intelligent porte l’ensemble de la culture picturale moderne dans sa tête : c’est son véritable sujet, et tout ce qu’il peint est à la fois un hommage et une critique, et tout ce qu’il dit est une glose.»

Vidéo : Robert Motherwell

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Robert Motherwell



https://www.youtube.com/embed/U-LFxm-wYL0

← Article précédent: Olivier Mosset Article suivant: Takashi Murakami

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles